L'histoire de l'échographie obstétricale

On a l'impression que cet examen existe depuis toujours... On se demande bien comment les mamans pouvaient vivre 9 mois sans échographies ! Et pourtant, les vraies premières échographies ont moins de 40 ans.
L'histoire de l'échographie obstétricale
L'histoire de l'échographie obstétricale

Une échographie, c'est quoi ?

Lors d'une échographie, on utilise des ondes sonores à haute fréquence et un moniteur pour reconstituer les images des différents organes du corps humain. Durant l'examen, on déplace une sonde qui émet des ondes sur la peau recouverte d'un gel. Ces ondes sont propagées dans le corps à travers les tissus et se réfléchissent de manière différente selon qu'elles traversent tel ou tel organe. Les résultats sont alors transmis à un ordinateur qui crée des images.

L'échographie à travers l'histoire

1830 : Colladon effectue les premières études sur la propagation des ondes dans l'eau du lac Léman, à Genève.

1840 : Doppler découvre ce que l'on appellera l'effet Doppler...Et l'appareil du même nom !

1910 : Paul Langevin analyse la propagation des ultrasons dans l'eau et leur réflection (écho) sur des objets. Cela aboutit à la découverte du système de détection anti sous-marins SONAR. Le développement des recherches sur cette technique sera foudroyant.

1950 : Débuts balbutiants de l'ultrasonographie diagnostique, notamment au niveau du cœur et du sein. Ce sont les débuts de l'utilisation des sondes transvaginales et transrectales.

1953 : on pratique les premiers examens ultrasonographiques dans des baignoires.

1963 : les premiers examens échographiques au sec sont réalisés.

1972 : en Europe, envolée de l'utilisation des ultrasons comme outil diagnostique et fondation de la "European Federation of Societies for Ultrasound in Medicine and Biology".

1975 : Apparition de l'échographie en deux dimensions avec vision des images en coupe du fœtus.

1987 : le Doppler est utilisé très régulièrement.

1994 : L'échographie en trois dimensions permet de visualiser un fœtus en volume.

2000 : De plus en plus de médecins pratiquent l'échographie en 3D multi-plans. Lors de l'échographie des 11-12 semaines d'aménorrhée, une sonde vaginale tridimensionnelle permet de visualiser, avec beaucoup plus de réalisme, le fœtus.

2002 : l'échographie en 4D se développe. Certains radiologues autorisent l'enregistrement de vidéos.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Gros plan sur : le placenta accreta

Gros plan sur : le placenta accreta

Cette pathologie du placenta a été récemment sous le feu des projecteurs : la star Kim Kardashian a révélé...
Lire la suite

Sauvée par son propre bébé !

Atteinte d’une tumeur à l’utérus, cette jeune femme doit sa guérison à… son bébé-surprise !
Lire la suite

Dépression post-partum : un congé plus long, la solution ?

Des chercheurs américains ont déterminé qu’un congé maternité de 6 mois, chez les femmes jugées "à risque"...
Lire la suite