L'école : elle est gentille, la maîtresse?

Quand la maîtresse est « gentille », les parents sont aux anges... Si votre enfant apprécie son institutrice, il est motivé pour aller à l'école. Dans le cas contraire, il peut vivre un problème d'intégration qu'il convient de régler sans attendre.
L'école : elle est gentille, la maîtresse?
L'école : elle est gentille, la maîtresse?

Pourquoi la maîtresse n'est pas gentille avec toi ?

Si la maîtresse est « vilaine » ou « méchante », il faut poursuivre un peu plus loin avec votre enfant. Demandez-lui ce qu'elle a fait pour mériter d'être ainsi désignée. Cherchez à comprendre si d'autres enfants partagent son point de vue. Tentez également de savoir si votre enfant s'est bien comporté avec son institutrice ou s'il lui aurait désobéi. En l'interrogeant, vous lui témoignez votre compassion. Proposez-lui votre aide en racontant vos propres souvenirs de maternelle.

Dédramatisez la situation pour qu'elle ne devienne pas un problème récurrent. Bien que l'enfant soit complètement dans l'affectif, compte tenu de son âge, expliquez-lui qu'il peut néanmoins apprécier l'école même s'il n'aime pas la maîtresse, ne serait-ce que parce qu'il y compte des petits camarades !

Publié le 16-01-2013 à 16:30 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #eveil

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Paroles d’experts : le sourire de bébé

Paroles d'experts : le sourire de bébé

Claudie Vigne, psychologue clinicienne, nous explique comment le sourire vient à bébé!
Lire la suite

L'école: rentrée en janvier, avantages et inconvénients

L'école: rentrée en janvier, avantages et inconvénients

La rentrée en janvier : une deuxième chance ? Votre enfant vient d'avoir deux ans ? Jeunes...
Lire la suite

Pouce ou sucette?

Pouce ou sucette?

Il y a celles qui refusent absolument les sucettes - "ça se perd", "ça fait des drames", "ce n'est pas...
Lire la suite