L'échographie : comment ça se passe?

Vous allez devenir papa et vous découvrez déjà  les joies du suivi de grossesse. Alors que la future maman enchaîne les prises de sang et les rendez-vous chez le gynéco, vous n'avez qu'une hâte : assister à  la première échographie. Mais que savez-vous exactement du déroulement de cet examen ?
L'échographie : comment ça se passe?
L'échographie : comment ça se passe?
Vous allez devenir papa et vous découvrez déjà les joies du suivi de grossesse. Alors que la future maman enchaîne les prises de sang et les rendez-vous chez le gynéco, vous n'avez qu'une hâte : assister à la première échographie. Mais que savez-vous exactement du déroulement de cet examen ?

L'échographie expliquée aux papas

Qu'est-ce que l'échographie ? Il s'agit d'un examen permettant d'obtenir des images du fœtus par l'intermédiaire d'une sonde à ultrasons. Celle-ci peut être appliquée sur le ventre de la future maman ou introduite dans le vagin (échographie endovaginale). L'échographie permet de dater la grossesse puis de suivre la croissance du fœtus et de détecter d'éventuelles anomalies. Pour faire une échographie, vous vous rendrez soit à la maternité, soit chez l'obstétricien, soit dans un centre d'échographie.

Les trois échographies obligatoires

En théorie, trois échographies sont obligatoires :

  • L'échographie du premier trimestre est pratiquée à 12 semaines d'aménorrhée. C'est une échographie de datation qui permet aussi de déterminer le nombre d'embryons, de localiser le placenta et d'exclure certaines malformations ou anomalies du développement.
  • La 2e échographie est pratiquée aux alentours de la 22e semaine d'aménorrhée. Généralement très attendue par les parents, cette échographie morphologique permet en outre de déterminer le sexe de l'enfant. Le rythme cardiaque, la croissance et les organes du fœtus, le volume du liquide amniotique, le cordon ombilical... Sont étudiés de très près. Au cours de cet examen approfondi, une échographie 3D pourra être pratiquée si l'équipement nécessaire est disponible.
  • La 3e échographie a lieu aux alentours de la 32e semaine d'aménorrhée. Outre les mesures d'usage visant à s'assurer que le bébé poursuit sa croissance et qu'il évolue dans un environnement favorable, on s'assurera qu'il se présente bien pour l'accouchement, c'est-à-dire tête en bas.

En pratique, d'autres échographies pourront être faites si l'obstétricien ou la sage-femme en charge du suivi de grossesse le jugent nécessaire.

Les échographies de confort

Aussi appelées "échographies affectives", ces échographies 3D permettent aux futurs parents impatients de découvrir leur bébé en prenant leur temps. Réalisées dans des centres d'échographie privés, elles ne constituent pas un examen médical. Toutefois, elles sont l'occasion d'observer le bébé sous toutes les coutures, parfois en manipulant la sonde vous-même, et de prendre quelques clichés souvenirs. Elles permettent également de découvrir le sexe du bébé si la 2ème échographie obligatoire n'a pas permis de le révéler !

En savoir plus :

Une fiche pratique sur le site du Collège Nationale des Gynécologues et Obstétriciens Français

Publié le 30-08-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #futurpapa

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grande-Bretagne : une couvade extrême !

Comme beaucoup de futurs papas, Harry a une petite tendance à prendre du ventre depuis qu’il sait que sa...
Lire la suite

La solidarité en entreprise

362 jours de RTT pour soutenir sa femme enceinte !

La vie de Karim, futur papa de 32 ans, est bouleversée début juillet par l'hémorragie cérébrale subie par...
Lire la suite

Le prince William en congé jusqu'à la naissance de son second bébé

Le prince William n'occupera pas son poste dans l'armée civile avant l'accouchement de sa femme Kate...
Lire la suite