L’asthme, facteur de complications de la grossesse

Selon une enquête américaine, l’asthme maternel peut sérieusement compliquer la grossesse et l’accouchement…
Image d'illustration



Cette étude a été menée sur plus de 220 000 grossesses s’étant déroulées aux États-unis entre 2002 et 2008. Sur l’ensemble des femmes étudiées, un peu plus de 7,5% (soient 17 000 futures mamans) étaient asthmatiques.

Les résultats de cette enquête, publiés dans le Journal of Obstetrics and Gynecology, mettent en évidence des complications plus fréquentes pendant la grossesse pour les asthmatiques : prééclampsie, diabète gestationnel… L’accouchement est lui aussi plus compliqué : plus souvent prématuré, déclenché ou effectué par césarienne que la moyenne. L’immédiat post-partum est également plus "à risques", avec une prévalence plus importante des embolies pulmonaires, pouvant conduire la maman en réanimation. Enfin, l’asthme maternel est plus fréquemment associé à un faible poids de naissance pour le bébé.

Bref, toutes ces complications restent "banales", mais semblent plus répandues chez les mères et futures mères asthmatiques, d’où la préconisation des chercheurs de renforcer le suivi médical des personnes concernées.

Publié le 13-02-2013 à 10:09 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grossesse : méfiance avec l’e-cigarette

L’Organisation Mondiale de la Santé vient de remettre un rapport alarmiste sur les dangers potentiels de la...
Lire la suite

Autisme : en progression ou mieux détecté ?

Les diagnostics de troubles de spectre autistique (TSA) ne cessent d’augmenter. Des chercheurs se sont posé...
Lire la suite