L'après-césarienne : ce qu'il faut savoir (Page 4)

Aujourd'hui, les progrès médicaux ont permis d'encadrer une césarienne de A à Z : anesthésie, descente au bloc, naissance... Comment se passe l'après-césarienne ? On vous dit tout sur votre séjour à la maternité, on vous livre nos petits conseils pour le retour à la maison et la découverte de bébé.
L'après-césarienne
L'après-césarienne

Le retrait des points

C'est à la fin de votre séjour à la maternité, donc 5 jours minimum après l'intervention, que l'on vous retirera points et agrafes. Si votre cicatrisation n'est pas satisfaisante, l'équipe médicale pourra alors prendre la décision de les laisser et vous devrez repasser à la maternité pour vous les faire enlever.

Pendant 6 à 8 semaines, il se peut que vous ressentiez des démangeaisons et des sensations de brûlure ou d'insensibilité de la peau autour de la cicatrice. Et la repousse des poils de votre pubis, rasé pour la césarienne, peut aussi être un peu gênante.

Le retour à la maison

Un mot d'ordre : le repos

Vos activités doivent se limiter à vous occuper des soins de votre bébé. Ne portez rien de lourd, pensez à vos abdominaux qui sont encore fragiles. Toutes les tâches ménagères doivent être prises en charge par votre entourage : courses, ménage, repassage. Essayez de vous allonger le plus souvent possible, de vous accorder des siestes. Mais essayez aussi de marcher le plus souvent possible, cela va permettre une bonne irrigation des vaisseaux et une meilleure cicatrisation.

L'alimentation

Vous avez perdu pas mal de sang durant l'opération, et pour éviter l'anémie, pensez à consommer des aliments riches en fer, comme le boudin noir, lentilles, fruits secs... Une supplémentation pourra également vous être prescrite. Pensez à vous hydrater souvent et ne vous ruez pas sur des sucreries ou des aliments trop riches en lipides : il est temps de reprendre une alimentation équilibrée riche en fruits et légumes.

La rééducation

Avant de penser à retrouver un joli ventre plat, il va falloir passer par une rééducation du périnée. Car ce n'est pas parce que vous n'avez pas accouché par voie basse que votre périnée n'a pas souffert : vos 9 mois de grossesse ne l'ont pas épargné, il a du en effet pendant tout ce temps supporter le poids de votre ventre, et a été mis à rude épreuve.

Votre sangle abdominale a aussi été abimée. Les exercices de rééducation vont permettre de lui apporter plus de tonus et de force. Ne vous attendez pas à faire des centaines de séries d'abdos : vous allez surtout travailler sur votre posture, votre respiration, en faisant très attention au placement de votre corps (bassin, dos...).

Enfin, la reprise d'un sport devra être très encadrée. En effet, durant au moins les 8 mois suivant votre césarienne, vous devez absolument éviter tout exercice debout et vous en tenir à des mouvements effectués au sol.

Avec bébé

Les deux premiers jours suivants votre accouchement, vous ne pourrez pas vous occuper tout de suite de votre petit, c'est l'équipe médicale ou le papa qui s'en chargera.

Si vous souhaitez allaiter, informez-en l'équipe médicale le plus tôt possible. Certaines maternités peuvent parfois permettre une première mise au sein au bloc, dès la naissance, ou bien plus tard, en salle de réveil, si celle-ci est dédiée à 100% à l'obstétrique.

Et sachez que le lien mère-enfant dont on parle souvent lors d'un accouchement par voie basse n'est pas pour autant absent lors d'un accouchement par césarienne. Des gestes simples peuvent vous permettre de créer ce lien très vite : le peau à peau par exemple, pendant la suture de l'incision. Et si vous êtes sous anesthésie générale, le papa peut prendre le relai. Certaines maternités, peu nombreuses, acceptent la présence du papa durant l'opération, il arrive même que ce dernier puisse couper le cordon.

Pour en savoir plus

Publié le 07-03-2013 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • Nzinga
    Nzinga - Il y a 7 ans

    J'ai eu 2 césariennes car gros BB et petit bassin intérieur (placenta praevia pour la première). Pour ma 1ère fille (3,680 kg) je suis restée 9h en salle de réveil, les yeux rivés sur la pendule trop impatiente de voir ma Princesse. Pour ma seconde fille (3,510 kg) 2h de salle de réveil (toujours les yeux rivés sur la pendule!).Contrairement à ce qui est dit dans cet article, de retour dans ma chambre, je me suis occupée directement de mes filles. Avec perfusion, sonde urinaire et redon, il est tout à fait possible de circuler et de se redresser (même si ça tire un peu)...Pour ma troisième fille (décembre 2013) les obstétriciens ont décidé de programmer la césarienne 15 jours avant le terme, je commence à avoir l'habitude :-) Sinon, cela ne m'a pas empêchée d'allaiter mes deux filles.Le principal est que BB et Maman aillent bien. Ce fut le cas Pour nous...

Vous aimerez aussi

Naissance prématurée : la survie possible dès 23 semaines

Naissance prématurée : la survie possible dès 23 semaines

Si le seuil de viabilité est parfois établi à 24 semaines, une étude américaine vient de démontrer qu'un...
Lire la suite

Mes deux accouchements vraiment très différents

Mes deux accouchements vraiment très différents

Alexia a donné naissance à Mathéo puis à Adam de façon très différente : pas la même situation d'une...
Lire la suite