L'après-césarienne : ce qu'il faut savoir

Aujourd'hui, les progrès médicaux ont permis d'encadrer une césarienne de A à Z : anesthésie, descente au bloc, naissance... Comment se passe l'après-césarienne ? On vous dit tout sur votre séjour à la maternité, on vous livre nos petits conseils pour le retour à la maison et la découverte de bébé.
L'après-césarienne : ce qu'il faut savoir
L'après-césarienne : ce qu'il faut savoir
Publicité

24 heures après

  •  Le premier lever

Généralement, c'est le moment redouté par beaucoup de mamans ! Règle n°1 : n'essayez pas de vous lever seule ! La fatigue de l'accouchement, de l'opération et de l'anesthésie vous a affaiblie. Faites-vous aider par deux personnes de l'équipe médicale ou par deux de vos proches. Une fois en position verticale, vous pourrez ressentir quelques étourdissements, essayez de regarder droit devant vous.

Il faudra également essayer de vous redresser assez souvent, même si cela va tirer un peu sur la cicatrice. D'ailleurs, vous aurez sans doute l'impression que l'on vous a coupé en deux. En fait, vos abdominaux ont été écartés pendant l'intervention et ne retrouveront leur place d'origine qu'après une rééducation.

Le fait de marcher le plus droit possible va vous permettre d'accélérer la guérison. En effet, la position verticale permet une bonne vascularisation du bas-ventre, un rééquilibrage du bassin et une mobilisation douce de vos muscles. Le personnel médical vous incitera d'ailleurs à bouger le plus souvent possible, afin de solliciter vos muscles, mais pas ceux de votre ventre. Vous pourrez exécuter en premier lieu des mouvements simples, que vous pourrez même pratiquer en position couchée.

  • La reprise du transit

Après une césarienne, votre transit intestinal qui était  "endormi" pendant l'anesthésie va doucement se réveiller. Conséquence ? Il vous faudra sans doute évacuer quelques gaz, car vos abdominaux n'ont pas encore récupérer toutes leurs fonctions. Le personnel médical vous conseillera des positions et des exercices simples (automassages, respirations amples...) pour vous soulager.

  •  Les tranchées

On appelle « tranchées » ces contractions utérines parfois douloureuses qui durent environ une semaine. Elles sont dues à la contraction de l'utérus qui reprend petit à petit de reprendre son volume et sa forme d'avant la grossesse. Elles apparaissent de 12 à 24 heures après la naissance par césarienne, et peuvent être parfois violentes. Et sur votre utérus "cicatriciel" (porteur d'une cicatrice), ces tranchées sont plus douloureuses.

Plus d'articles sur : #accouchement
Isabelle DAMIRON
Publié le 07-03-2013 à 00:00
Mis à jour le 25-10-2017 à 17:10
Auteur : Isabelle DAMIRON
2747 articles

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • Nzinga
    Nzinga - Il y a 4 ans

    J'ai eu 2 césariennes car gros BB et petit bassin intérieur (placenta praevia pour la première). Pour ma 1ère fille (3,680 kg) je suis restée 9h en salle de réveil, les yeux rivés sur la pendule trop impatiente de voir ma Princesse. Pour ma seconde fille (3,510 kg) 2h de salle de réveil (toujours les yeux rivés sur la pendule!).Contrairement à ce qui est dit dans cet article, de retour dans ma chambre, je me suis occupée directement de mes filles. Avec perfusion, sonde urinaire et redon, il est tout à fait possible de circuler et de se redresser (même si ça tire un peu)...Pour ma troisième fille (décembre 2013) les obstétriciens ont décidé de programmer la césarienne 15 jours avant le terme, je commence à avoir l'habitude :-) Sinon, cela ne m'a pas empêchée d'allaiter mes deux filles.Le principal est que BB et Maman aillent bien. Ce fut le cas Pour nous...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus