L’allaitement, bon pour le cœur… De bébé !

Alors que les maladies cardiovasculaires font de plus en plus de victimes dans le monde, les bébés allaités pourraient être mieux protégés que les autres !
Image d'illustration

La protéine C-réactive (CRP), vous connaissez ? Naturellement présente dans notre organisme, son taux augmente en flèche en cas d’inflammation annonçant une maladie cardiaque. Or, selon une étude américaine, les personne ayant été allaitées lorsqu’elles étaient bébé conserveraient des niveaux très bas de cette protéine, contrairement à celles qui ont reçu du lait artificiel.

7 000 adultes se sont prêtés à cette étude. Et les chercheurs ont constaté que le niveau de CRP était de 20% inférieur chez ceux ayant été allaités au moins trois mois que chez ceux ayant été nourris au biberon. Ce chiffre baisse même à -30% chez ceux ayant été allaités un an !

Des niveaux de protéine C-réactive que les scientifiques disent comparables à ceux atteints par les patients souffrant de pathologies cardiovasculaires et traités à l’aide de statines, la substance prescrite dans ces cas-là. 5 millions de personnes en France reçoivent ce médicament !

Bref, un point de plus à mettre au crédit de l’allaitement, un remède naturel contre les affections cardiovasculaires qui pourrait éviter soucis de santé et médication lourde…

Source : pourquoidocteur.fr

Publié le 25-04-2014 à 10:36 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Recette : compote pomme-vanille, dès 6 mois

Recette : compote pomme-vanille, dès 6 mois

Le premier contact de bébé avec les fruits ! La pomme est le fruit de la diversification alimentaire...
Lire la suite

12 mois : quels produits laitiers pour bébé ?

12 mois : quels produits laitiers pour bébé ?

Toujours petit, déjà grand ! A 1 an, votre bébé est diversifié depuis plusieurs mois ; à présent, le...
Lire la suite

Compléments alimentaires : à bannir ?

Compléments alimentaires : à bannir ?

Pour les femmes enceintes, les mères allaitantes et les enfants, l'Agence nationale de sécurité sanitaire...
Lire la suite