L'acide folique contre l'autisme lié aux pesticides

La vitamine B9 ou acide folique n'a pas fini de nous surprendre : déjà reconnue pour ses bienfaits sur la santé du fœtus, elle révèle encore un pouvoir qu'on ne soupçonnait pas...
L’acide folique contre l’autisme lié aux pesticides
L’acide folique contre l’autisme lié aux pesticides

L'exposition aux pesticides à haute dose, comme cela peut être le cas dans les régions rurales, fait courir de nombreux risques pour la santé. Entre autres, pour les bébés à naître ! En effet, des études ont d'ores et déjà prouvé que certains troubles du spectre autistique (TSA) développés par les enfants étaient liés à une exposition maternelle régulière aux pesticides, dès la conception.

Pour contrer cet effet délétère, des chercheurs de l'université de Californie à Davis (UC Davis) ont fait une découverte capitale : l'acide folique ! Déjà reconnu pour son action sur la production cellulaire, la cicatrisation ou encore la formation du système nerveux, il jouerait également un rôle protecteur contre les TSA lié à la pollution aux pesticides.

Les scientifiques ont étudié 516 enfants âgés de 2 à 5 ans, dont 220 présentaient un TSA ; il apparaît que les mères de ces derniers sont celles qui ont cumulé à la fois une faible consommation d'acide folique et une exposition répétée aux pesticides agricoles, entre trois mois avant et trois mois après la conception. En comparaison, les enfants issus de mères dont la consommation de vitamine B9 était basse, mais qui n'étaient pas exposées aux pesticides, ou, à l'inverse, avec une consommation suffisante mais une exposition plus fréquente, présentent moins de troubles !

Les auteurs de l'étude suggèrent aux femmes qui souhaitent concevoir et qui vivent dans une région où l'emploi de pesticides est important de se supplémenter en acide folique à hauteur de 800 mg/jour dès la première tentative de conception pour être tranquille. En règle générale, la supplémentation en vitamine B9 (400 mg/jour) est recommandée à toutes les futures mères, pour éviter les risques de malformations diverses chez le fœtus. Pour rappel, l'acide folique peut se trouver dans notre alimentation : il est très présent dans les légumes verts à feuilles (folium, en latin, signifie feuille !), comme les épinards, les salades ou les choux, mais aussi dans les légumineuses et les légumes secs, ou encore dans les abats. Mais pour être certaine de bénéficier de la bonne dose, mieux vaut se fier aux compléments alimentaires prescrits par votre médecin !

Publié le 12-09-2017 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Contraception : le stérilet, plébiscité !

Longtemps affublé d’une image pas très glamour, le Dispositif Intra Utérin (D.I.U.) ou stérilet fait son...
Lire la suite

Fertilité : riez, c’est bon pour bébé !

Fertilité : riez, c'est bon pour bébé !

Le rire comme aide à la procréation ? C'est l'hypothèse audacieuse qui ressort d'une étude menée en...
Lire la suite

Contraception : l’implant, comment ça marche ?

Contraception : l'implant, comment ça marche ?

En dehors des moyens de contraception classiques tels que la pilule ou le stérilet, il existe des méthodes...
Lire la suite