L'abdominoplastie après bébé

Un ventre et des abdominaux distendus, un grand excès de peau qui recouvre en partie le pubis... Certains corps d'après bébé n'ont plus qu'un lointain rapport avec ce qu'ils étaient avant ! La chirurgie réparatrice peut alors être envisagée : la plastie abdominale (ou abdominoplastie) s'adresse à celles dont le ventre a subi de gros dommages. Comment cela se passe ?
L’abdominoplastie après bébé
L’abdominoplastie après bébé

L'abdominoplastie : de quoi s'agit-il ?

C'est une opération chirurgicale visant à retirer l'excès de peau et, si besoin, de graisse au niveau du ventre. Le chirurgien retire le pan de peau excédentaire, pratique au besoin une liposuccion pour éliminer les amas graisseux, rétabli un écartement normal entre les muscles abdominaux puis tire la peau et la suture vers le bas.

Il s'agit donc d'une intervention relativement lourde. Sa durée varie de 1 à 3 heures et elle est réalisée sous anesthésie générale, plus rarement sous péridurale ou rachi-anesthésie.

Les indications d'une abdominoplastie

Elle est indiquée lorsque la peau du ventre a été particulièrement abîmée par des grossesses successives, en raison des prises et des pertes de poids.

La peau du ventre peut alors retomber sur le pubis, formant un tablier. Par ailleurs, un diastasis abdominal (écartement anormal des muscles abdominaux) peut avoir de fortes répercussions sur le dos, le transit intestinal, la digestion...

Enfin, elle est également indiquée pour toutes celles qui récupèrent après la grossesse un ventre disgracieux à la peau abîmée (vergetures nombreuses, plis, etc...).


Attention : une plastie abdominale ne fait pas maigrir ! Le but est d'éliminer les tissus « en trop » et de retendre la peau, pas de perdre du poids.

Les suites opératoires

L'hospitalisation dure de 1 à 2 jours. La douleur post-opératoire est modérée, et combattue avec des antalgiques de type paracétamol. Des antibiotiques préventifs vous seront administrés, ainsi que des anticoagulants.


Les résultats sur votre silhouette sont immédiatement visibles ; toutefois, un hématome peut perdurer environ 3 mois.


La cicatrice, fine (environ 1 mm), se situe à l'endroit exact où votre peau formait un pli ; il peut également y avoir une petite cicatrice près de votre nombril, qui a du être « remis en place » !


Vous porterez un gaine de contention durant 2 semaines après l'intervention, afin d'éviter de trop solliciter vos abdominaux et de maintenir organes et tissus.


Il faut compter 6 mois à 1 an pour obtenir un résultat définitif (cicatrisation complète, retour du tonus cutané et abdominal, fin des sensations de tiraillement liés à l'intervention et à la cicatrisation).

La prise en charge

La plastie abdominale est généralement considérée par l'Assurance maladie comme une intervention à but purement esthétique. Autrement dit, elle reste à votre charge !

Seuls le tablier abdominal (la peau retombe de façon très importante sur le pubis) ou l'éventration (suite à un diastasis massif, une partie des organes digestifs passe entre les muscles abdominaux trop écartés) sont pris en charge systématiquement.

Pour cela, vous devrez adresser à la Sécurité Sociale une demande d'entente préalable rédigée par votre chirurgien, afin que les frais vous soient remboursés. Si elle est acceptée, seuls le reliquat éventuel et les dépassements d'honoraires resteront alors à votre charge ou à celle de votre mutuelle.

En savoir plus :

Notre article sur les kilos d'après grossesse

Vous aimerez aussi

Top articles

Le meilleur des actus et des articles – Semaine du 21 avril

Le top 5 de vos articles et de vos actualités préférés de la semaine écoulée !
Lire la suite

Insolite : Haïti, un bébé de 23 jours retrouvée saine et sauve!

« Selon des secouristes, retrouver des survivants sept jours après le séisme relève de l'extraordinaire »
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus