Just a Baby : le Tinder du bébé

Et si vous swipiez pour faire un bébé ? Just a Baby est une nouvelle application permettant de connecter des personnes voulant faire un bébé. Leur slogan est simple : « Nous pouvons vous aider à trouver un donneur de substitution, un partenaire, un co-parent, un donneur de sperme ou un donneur d'ovules - ou trouver quelqu'un qui a besoin de votre aide pour avoir un bébé. »
Just a Baby : le Tinder du bébé
Just a Baby : le Tinder du bébé

Un bébé, simple comme un coup de pouce ? 

Tout comme les applis de rencontre comme Tinder, Once ou Happn, il suffit de télécharger l’application, d’activer la géolocalisation et de configurer son profil biologique en indiquant son besoin ou ce qu’on peut fournir : dons de sperme, dons d’ovule, coparentalité, gestation pour autrui... Une fois celui-ci créé l’application donne accès aux profils d’autres utilisateurs. Il suffit alors de le swiper à gauche pour refuser, ou à droite si le profil vous plait. 

Exactement comme pour les applis de rencontre, si vous plaisez au profil que vous avez mis à droite, il y a « match ».

Le créateur de l’application, Paul Ryan a pensé cette application pour les millenials (ou génération Y, correspondant aux personnes nées en 1980 et 2000), qui selon lui « sont souvent en transit, leurs relations ne durent pas longtemps, et ils ont du mal à avoir des enfants », a-t-il dit à NBC. Il ajoute « J’ai remarqué tant d'anxiété chez mes amis et je me suis dit, pourquoi ne pas éliminer la stigmatisation en essayant autre chose ».

Est-ce que ça fonctionne ? 

Les créateurs de l’application communiquent sur plus de 3000 utilisateurs en Australie. L’application est également disponible au Royaume-Uni et aux États-Unis.  

Si avoir un enfant par Internet peut sembler dangereux, Paul Ryan insiste pour que les utilisateurs se rencontrent, prennent leur temps et passent ensuite par les voies de procréation légales…Mais le service ne propose pas aujourd’hui de conseils juridiques, ce qui permet d’imaginer de potentielles dérives. 

Est-ce que ça peut arriver en France ? 

L’application n’est pas disponible en France pour le moment. Cela poserait des vraies questions juridiques, la GPA étant toujours interdite chez nous. La plateforme pose également toute sorte de problèmes éthiques, en ouvrant la porte à des dérives de toute sorte. Elle surfe cependant sur l’envie d’enfants à l’heure où 1 couple sur 4 a du mal à avoir un enfant…

Et si vous swipiez pour faire un bébé ? Just a Baby est une nouvelle application permettant de connecter des personnes voulant faire un bébé. Leur slogan est simple : « Nous pouvons vous aider à trouver un donneur de substitution, un partenaire, un co-parent, un donneur de sperme ou un donneur d'ovules - ou trouver quelqu'un qui a besoin de votre aide pour avoir un bébé. »

Un bébé, simple comme un coup de pouce ?

Tout comme les applis de rencontre comme Tinder, Once ou Happn, il suffit de télécharger l’application, d’activer la géolocalisation et de configurer son profil biologique en indiquant son besoin ou ce qu’on peut fournir : dons de sperme, dons d’ovule, coparentalité, gestation pour autrui... Une fois celui-ci créé l’application donne accès aux profils d’autres utilisateurs. Il suffit alors de le swiper à gauche pour refuser, ou à droite si le profil vous plait.

Exactement comme pour les applis de rencontre, si vous plaisez au profil que vous avez mis à droite, il y a « match ».

Le créateur de l’application, Paul Ryan a pensé cette application pour les millenials, qui selon lui « sont souvent en transit, leurs relations ne durent pas longtemps, et ils ont du mal à avoir des enfants », a-t-il dit à NBC. Il ajoute « J’ai remarqué tant d'anxiété chez mes amis et je me suis dit, pourquoi ne pas éliminer la stigmatisation en essayant autre chose ».

Est-ce que ça fonctionne ?

Les créateurs de l’application communiquent sur plus de 3000 utilisateurs en Australie. L’application est également disponible au Royaume-Uni et aux États-Unis. 

Si avoir un enfant par Internet peut sembler dangereux, Paul Ryan insiste pour que les utilisateurs se rencontrent, prennent leur temps et passent ensuite par les voies de procréation légales…Mais le service ne propose pas aujourd’hui de conseils juridiques, ce qui permet d’imaginer de potentielles dérives.

Possible en France ?

L’application n’est pas disponible en France pour le moment. Cela poserait des vraies questions juridiques, la GPA étant toujours interdite chez nous. La plateforme pose également toute sorte de problèmes éthiques, en ouvrant la porte à des dérives de toute sorte. Elle surfe cependant sur l’envie d’enfants à l’heure où 1 couple sur 4 a du mal à avoir un enfant…

Publié le 20-10-2017 à 11:46 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Encore des jumeaux pour ces sœurs jumelles !

Des jumelles qui attendent des jumeaux et qui doivent accoucher en même temps... Voilà qui ravit les médias...
Lire la suite

La fertilité après une fausse couche

La fertilité après une fausse couche

La fausse couche est une épreuve extrêmement douloureuse après laquelle on a vite envie de tourner la page....
Lire la suite

Fertilité : une femme sur 2 a des lacunes…

Le manque d’information et les idées fausses qui circulent autour de la conception et de la fertilité ont...
Lire la suite