Jumeaux : les ressemblances

Tout est-il écrit dans les gènes ou les ressemblances sont-elles liées au hasard ? Pour savoir quelles sont les chances que bébé soit roux comme maman ou ait les yeux verts de papa, un petit rappel des cours de biologie s'impose.
Image d'illustration
Publicité
Tout est-il écrit dans les gènes ou les ressemblances sont-elles liées au hasard ? Pour savoir quelles sont les chances que bébé soit roux comme maman ou ait les yeux verts de papa, un petit rappel des cours de biologie s'impose.

Quelles caractéristiques physiques allez-vous transmettre à vos enfants ? Pour le savoir, il faut pencher son microscope sur le génotype. C'est l'ensemble des informations génétiques contenues dans chaque chromosome, qui fonctionnent par deux.

Les gamètes mâles et femelles des parents, en fusionnant, vont produire une cellule qui va donner naissance à un nouvel être. Lors de la division cellulaire qui a lieu pendant la production des gamètes, il y a une déperdition de la quantité d'informations génétiques. Un parent transmet donc tous ses gènes à son enfant mais pas tous ses allèles (les allèles sont les versions d'un même gène). C'est pour cette raison que même si bébé est le portrait craché de papa ou de maman, il subsiste quand même des différences. Chaque individu possède deux copies de chaque gène, l'un provenant du père et l'autre de la mère et forme un mélange des deux. Ce sont ces informations contenues dans les chromosomes qui vont déterminer le caractère dont hérite l'enfant.

Le caractère est une particularité des parents dont l'enfant hérite : couleur des yeux, de la peau, des cheveux... Même si l'héritage paternel et maternel sont tous les deux contenus à part égale dans le génotype du bébé, l'un peut être apparent et l'autre masqué. Par exemple, un chromosome peut dire « bleu » pour la couleur des yeux et l'autre dira « noisette ». Comme le marron est une couleur plus « forte » que le bleu, alors on dira que l'allèle qui s'exprime est dominant et que celui qui est masqué est récessif. De même, le blond est issu de gènes récessifs alors que le brun est issu de gènes dominants. Parmi les caractères dominants que l'on croise le plus, on trouve les tâches de rousseur, les longs cils, les grandes oreilles et les narines épatées.

Si deux allèles sont identiques (ils déterminent la couleur brune par exemple), l'expression du caractère (couleur des cheveux) est la même que celui des allèles contenus dans le chromosome.

Si les allèles sont différents et qu'ils s'expriment tous les deux (dans le cas des yeux vairons par exemple), alors ont dit qu'ils sont co-dominants.

Pour revenir à l'exemple de la couleur des yeux, des parents porteurs de gènes bruns (B) et bleus (b) soit (B,b) et (B,b), ont une chance sur quatre d'avoir un enfant avec les yeux bleus (b,b).

A noter : un enfant qui naît avec les yeux bruns mais est porteurs des gènes brun et bleu peut lui-même transmettre ce caractère à ses enfants qui pourront naître avec les yeux bleus, si la maman est elle aussi porteuse des gènes brun et bleu. Plus d'articles sur : #sante

Publié le 01-03-2010 à 00:00
Mis à jour le 24-10-2012 à 14:14

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus