Israël : priorité à l’évacuation des 25 bébés de mères porteuses au Népal

Image d'illustration

Suite au violent tremblement de terre qui a ravagé le Népal, nombreux sont les pays cherchant à rapatrier leurs ressortissants vers leurs contrées d’origine. C’est le cas d’Israël, qui a pour priorité l’évacuation des 25 bébés nés de mères porteuses, dont 4 prématurés qui nécessitent par conséquent une prise en charge médicale particulière.

Implication du ministère des Affaires étrangères

Le ministère des Affaires étrangères israélien estime entre 600 et 700 le nombre de ses ressortissants qui se trouvaient au Népal au moment du séisme. Si la plupart d’entre eux étaient des randonneurs, le département ne déplore jusqu’à présent aucun décès. Ce qui préoccupe le plus le gouvernement israélien, c’est le sort de 25 bébés nés de mères porteuses au Népal. D’après les déclarations de Sabine Hadad, porte-parole du ministère de l’Intérieur de la patrie de David, ces 25 bébés ainsi que leurs accompagnateurs israéliens seront les premiers à sortir du Népal. Même si aucune date n’a été donnée pour cette évacuation, les autorités israéliennes travaillent d’arrache-pied afin de ramener ces nourrissons au pays. Elles doivent pour cela voir de près la législation népalaise en la matière et lever les restrictions médicales relatives à ce type d’évacuation.

Le Népal, nouvel eldorado des mères porteuses

La législation israélienne est très stricte en ce qui concerne les mères porteuses. En effet, seuls les parents hétérosexuels ont le droit de recourir à ce procédé dans le pays. Les personnes seules ainsi que les homosexuels sont ainsi obligés de se tourner vers des pays en développement comme le Népal pour trouver des mères porteuses. Cela explique pourquoi sur les 25 bébés, 15 sont nés par l’entremise d’une entreprise israélienne spécialisée dans les services de mères porteuses. Une bonne nouvelle déjà pour ces enfants puisque trois d’entre eux ainsi que huit accompagnateurs vont pouvoir partir vers Israël dimanche soir, d’après le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien.

Publié le 05-05-2015 à 19:09 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Alimentation et grossesse

Maximiser ses chances de grossesse!

 Pour avoir un enfant, l'homme et la femme doivent être au mieux de leur forme physique et psychologique,...
Lire la suite

GPA, mères porteuses : pour tout savoir

GPA, mères porteuses : pour tout savoir

Alors que le débat autour de la GPA (Gestation Pour Autrui) fait rage en France, de quoi parle-t-on...
Lire la suite

Bébé à la carte : la polémique !

Choisir la couleur des yeux, la taille ou la teinte de cheveux de son bébé ? Une société américaine...
Lire la suite