Intimidations à l’école : à prendre au sérieux !

Le saviez-vous ? Un tiers des enfants scolarisés seraient victimes d’intimidations !
Image d'illustration



En cette période de rentrée, certains écoliers rentre chez eux le cœur gros et se rende à l’école la boule au ventre… Si pour certains, il ne s’agit que d’une anxiété liée au changement de rythme, pour d’autres, il peut s’agir d’intimidations subies dans la cours de récré ! Une étude anglo-américaine révèle que ces actes de harcèlement pourraient avoir des conséquences au long cours.

Les enfants ayant subi ce genre de comportements feraient des études moins longues, et, à l’âge adulte, auraient de moins bonnes relations sociales. Ils auraient également une santé plus précaire !

L’intimidation peut prendre plusieurs formes : agressions physique, verbale, pressions psychologiques… Il est important de savoir repérer chez votre écolier certains signes :

  • Son comportement a radicalement changé, il semble anxieux et déprimé
  • Lui qui aimait l’école trouve soudain toutes les excuses possibles pour ne pas y aller (mal au ventre, à la tête, etc.)
  • Il perd tout intérêt pour ses activités extrascolaires préférées et ses passions

Ces trois signes peuvent être liés à un problème de harcèlement à l’école. Soyez vigilants ! En cas de doutes, n’hésitez pas à solliciter l’équipe enseignante et à consulter un service spécialisé comme le Fil santé jeune (3224 par téléphone).

Publié le 10-09-2013 à 10:35 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #ecole

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Les cantines proposeront des repas végétariens

Cantines scolaires : un repas végétarien obligatoire une fois par semaine

A partir du 1er novembre 2019, une nouvelle loi entrera en vigueur. A compter de cette date, les cantines...
Lire la suite

Une institutrice jugée coupable de violences sur ses élèves : 3 mois de prison a

Une institutrice jugée coupable de violences sur ses élèves : 3 mois de prison avec sursis

Une institutrice a été condamnée à 3 mois de prison avec sursis. Elle a été jugée coupable d'actes de...
Lire la suite