Intervention chirurgicale : pas de panique ! (Page 2)

Les gros bobos des tout petits, cela peut arriver. Et une intervention chirurgicale peut alors s'avérer indispensable. Votre enfant appréhende, a peur : c'est normal, et c'est à vous de l'apaiser et de lui faire comprendre ce qui lui arrive et ce qui va se passer.
Les gros bobos des tout petits, cela peut arriver. Et une intervention chirurgic
Les gros bobos des tout petits, cela peut arriver. Et une intervention chirurgic

Le jour J

Essayez de distraire votre enfant en salle d'attente, parlez-lui de tout et de rien, apportez ses jouets, ses cahiers : il a besoin de recréer un environnement familier.

Accompagnez-le jusqu'en salle de chirurgie, et insistez bien sur le fait que quand il se réveillera, vous serez là.

A son retour, il sort d'un long sommeil : ne lésinez pas sur les câlins et les mots doux !

De retour à la maison

Il se peut que votre enfant ait des troubles du sommeil ou vous réclame plus souvent : soyez disponible et patiente.

Aidez-le en l'encourageant à raconter son aventure par le biais de dessins, avec ses jouets, ses poupées, demandez-lui s'il fait des rêves... Le fait de communiquer lui fera oublier rapidement ce moment difficile !

Publié le 20-02-2014 à 10:18 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Santé périnatale : un état des lieux

Le rapport EURO-PERISTAT, qui s‘intéresse à la santé périnatale des européennes, vient de rendre publics...
Lire la suite

Accidents domestiques : gare aux dosettes de lessive

C’est la Direction Générale de la Santé qui le dit : gare aux lessives en dosettes pour les...
Lire la suite