Grossesse : mieux l'assumer pour mieux la vivre

La grossesse est une aventure magique qui se vit d'autant de manières différentes qu'il existe de femmes, ou presque. Maux, signes et états d'âme varient d'une grossesse à l'autre : fatigues et nausées pour les unes, énergie folle pour les autres, vous ne savez jamais sur quoi vous allez tomber ! Mais reste la même impression pour toute : avoir vécu un moment unique. Petit tour des changements autant physiques que psychologiques qui jalonnent le chemin de la grossesse.
Grossesse : mieux l'assumer pour mieux la vivre
Grossesse : mieux l'assumer pour mieux la vivre

Le 1er trimestre : pas toujours facile

Période où tout se met en place, le premier trimestre ne laisse pas toujours de bons souvenirs... Le corps est bouleversé par les hormones : nausées, vomissements et fatigue intense ponctuent les journées. Vous pouvez vous consoler en vous disant que tous ces maux sont les signes que tout va bien !
Même si certaines ont la chance de ne pas éprouver ces symptômes, un changement psychologique commence à s'opérer. Vous vous rendez compte, petit à petit, que vous portez la vie en vous... et les craintes que tout s'arrête peuvent vous miner. En effet, durant les 3 premiers mois, des risques de fausse couche planent au-dessus de la tête de la femme enceinte.

Puis viennent les doutes : serez-vous à la hauteur, saurez-vous vous occuper de l'enfant ? Enfin, attendre un enfant, c'est devenir mère, se responsabiliser, devenir totalement adulte.

Le plus frustrant : vous êtes enceinte et cela ne se voit pas... Mais cela ne saurait tarder à changer !

Le 2e trimestre : l'état de grâce

Le bout du tunnel n'était pas si loin ! Du 4e au 6e mois de grossesse, vous vous sentez quasiment pousser des ailes et vous vous épanouissez ! Les nausées et la fatigue ne sont qu'un souvenir et votre ventre vous remplit de fierté : il devient rond et se voit désormais. La peur de perdre bébé s'estompe peu à peu lorsque le cap des 12 semaines de grossesse est passé.

De nouvelles sensations vous aident à avancer, dans la joie, vers votre rôle de mère : bébé bouge !

Mais vous êtes également plus sensible : événements, monde qui vous entoure, vous pouvez vous mettre à pleurer devant une publicité ou un film à l'eau de rose. Et si votre entourage s'agace ou s'inquiète de vos sautes d'humeur, rassurez-les, il y a une explication censée à cela : l'effet des hormones.

Vous êtes aussi à l'écoute de votre corps et de ce que vous ressentez. Alimentation, besoins en vitamines et minéraux ou activité physique, c'est le moment de prendre soin de vous !

Le 3e trimestre : dernier cap avant la rencontre

C'est durant ces derniers mois que les préparatifs pour accueillir bébé vont bon train. La chambre bien sûr, mais aussi votre corps et votre esprit.

Vous avez peur d'accoucher ? Une crainte normale qui s'estompe très vite devant une certaine impatience de découvrir enfin le petit être porté pendant 9 mois : les journées paraissent alors parfois durer des semaines...

La fatigue, voire une lassitude, peut revenir durant cette dernière ligne droite. En cause, les douleurs diverses et variées, l'inconfort de ce gros ventre et une envie que cette grossesse aboutisse. Pensez donc à vous occuper, notamment en faisant votre valise pour la maternité pour le jour J et en effectuant les derniers achats !

C'est aussi le moment de vous faire belle, et de prendre un peu de temps pour vous avant le grand chamboulement ! Cela vous relaxera et vous occupera l'esprit bien encombré par cette question à laquelle vous n'aurez la réponse que le jour de l'accouchement : « A quoi va-t-il ressembler ? »

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Kidnappée à la maternité, une jeune fille retrouve ses parents 17 ans plus tard

Une Sud-africaine retrouve sa famille biologique 17 ans après avoir été enlevée. Aujourd’hui, les deux...
Lire la suite

Kate Middleton : Twitter et les bookmakers s’enflamment!

Depuis que le Prince William et son épouse Kate ont fait savoir qu’ils attendaient leur premier enfant, les...
Lire la suite

Stress pendant la grossesse : pas si néfaste...

L’idée reçue selon laquelle le moindre stress durant la grossesse aurait des conséquences sur le bébé est...
Lire la suite