Grossesse et cigarette électronique : je peux, je ne peux pas ? (Page 3)

Pour les fumeuses, la grossesse est un défi : il faut arrêter la cigarette, et ce n'est pas toujours facile ! La vogue actuelle des cigarettes électroniques, censées être moins nocives, redistribue-t-elle les cartes ? On fait le point !
Grossesse et cigarette électronique : je peux, je ne peux pas ?
Grossesse et cigarette électronique : je peux, je ne peux pas ?

Enceinte, je fais quoi ?

Fumer ou vapoter, that is the question? En réalité, il vaudrait mieux éviter l'un et l'autre. Dans l'absolu, on pourrait se dire qu'une cigarette électronique dégage moins de substances nocives qu'une cigarette classique (c'est en partie vrai), d'autant plus que des recharge de liquide sans nicotine existent. Toutefois, dans le doute, le mieux serait de s'abstenir !

Néanmoins, si arrêter totalement de vapoter vous semble insurmontable, voici quelques règles à suivre :

  • On choisit toujours un liquide de recharge sans nicotine, ou, tout du moins, le plus faiblement dosé possible. Vous sevrer de la nicotine vous fera faire un grand pas vers l'arrêt définitif !
  • On n'utilise que des liquides de recharge à base de glycérine naturelle à la place du glycérol, et on bannit le propylène glycol. Corollaire : toujours lire scrupuleusement la composition du flacon ! La liste des ingrédients doit être la plus courte possible. Idéalement, on évite aussi les arômes artificiels et les huiles essentielles...
  • On se fournit avec discernement : préférez les dispositifs et les recharges vendues par des enseignes connues, et méfiez-vous des produits fabriqués hors Union Européenne, aux prix défiant toute concurrence...
  • On planifie ses pauses "e-cig" et on en limite la durée : ce petit travail vous permettra de repérer à quels moments vous avez le plus besoin d'une "béquille" : après le repas, le soir, entre amis...
  • Enfin, le plus important des conseils : parlez-en à votre gynécologue ou à votre sage-femme. Au-delà de l'écoute, ils sauront au besoin vous orienter vers un tabacologue ou un service de tabacologie. Ne les négligez pas : ils ne sont pas réservés qu'aux très grosses fumeuses, et personne ne vous y fera la morale ! Au contraire, vous y puiserez de précieux conseils qui vous permettront de reléguer la cigarette aux oubliettes. Croyez en vous, vous pouvez y arriver !
Publié le 29-07-2013 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • Dougba19
    Dougba19 - Il y a 10 moiss


    Problème lié au paranormal


    Specialiste du netoyage des ondes négatives sur les personnes et les habitations, vous désirez avoir d'enfants ,
    appaisement dans les conflits familliaux, rapprochement et reprise de contact des êtres qui se sont éloignés, les problèmes et difficultés liés au travail, difficulté a se stabiliser en couple .
    Me contacter par mail en me décrivant votre probleme,
    Je vous trouverais la solution.

Vous aimerez aussi

Santé : les moyens de contraception toujours méconnus !

Santé : les moyens de contraception toujours méconnus !

La France est un des pays les moins informés par la contraception. Résultat, l'interruption volontaire de...
Lire la suite

Enceinte : Attention aux  forums !

Les forums de discussion, méfiance !

Enceinte, vous vous posez des questions sur votre grossesse, votre accouchement, votre bébé si vous êtes...
Lire la suite

Tout savoir sur la bronchiolite chez bébé

La bronchiolite : comment réagir ?

L'automne signe le retour annuel de la bronchiolite : cette maladie respiratoire de l'enfant évolue...
Lire la suite