Grossesse ado : au Venezuela, une campagne-choc

Pour lutter contre les grossesses adolescentes très fréquentes dans le pays, deux ONG vénézuélienne ont lancée une opération marquante.
Adolescentes enceintes au Vénézuela : un fléau
Adolescentes enceintes au Vénézuela : un fléau

Des boutiques spécialisées à Caracas

Des vitrines de boutiques de vêtements pour adolescentes dans un centre commercial de Caracas, capitale du Venezuela.

Des mannequins en vitrine, aux mensurations similaires à celles de leurs toutes jeunes clientes... Sauf qu'elles sont enceintes ! Un opération-choc menée par deux ONG vénézuéliennes pour alerter l'opinion à propos des grossesses ados, véritable fléau dans le pays.

Un fléau

Au Venezuela, on estime qu'une jeune fille de moins de 18 ans tombe enceinte toutes les 3 minutes. Et, pour 100 000 accouchements précoces, 92 jeunes mères y laisseront la vie ! Des chiffres alarmants qui font du pays le recordman en la matière en Amérique du Sud. C'est pourquoi les ONG Fundana et Construyendo Futuros ont souhaité frapper fort, en s'adressant directement à leur cible. Avec des résultats contrastés...

"C'est un sujet si tabou au Venezuela, nous voulions que les gens commencent à en parler. On ne dit pas que la maternité est une mauvaise chose. On dit juste que l'adolescence n'est pas le bon moment. A cette période, les filles se cherchent encore et vivent beaucoup de changement. C'est assez compliqué comme ça pour ne pas ajouter une grossesse à l'équation"

...a déclaré Thalma Cohen, la présidente de l'association Construyendo Futuros. Toutefois, certaines jeunes filles ont mal réagi et se sont dites choquées de voir ces mannequins enfantins affublés d'un gros ventre...

Auprès d'autres, en revanche, le message semble mieux passer :

"Oui, c'est dérangeant de voir cela en vitrine, mais c'est la vérité. Vous voyez des filles enceintes tout le temps dans les rues. Donc, ça vous oblige à réfléchir au problème, non ?"

...déclare une jeune passante. En habillant ses mannequins d'uniformes d'écolières, les ONG ont voulu sensibiliser un maximum de monde.

Que pensez-vous de cette initiative ?

Source : dhnet.be

Publié le 19-11-2014 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Ne pas faire l’amour « utile » !

Ne pas faire l'amour « utile » !

Comment ne pas tomber dans l'amour « utile » lorsqu'on tente de concevoir un enfant ? Faire un bébé ne...
Lire la suite

Ados : l'envie d'enfant

Ados : l'envie d'enfant

Chaque année en France, on recense environ 10 000 grossesses adolescentes. Qu'elles soient accidentelles ou...
Lire la suite

Contraception : les contraceptifs locaux

Contraception : les contraceptifs locaux

En dehors des moyens de contraception qui agissent sur le long terme, il existe des moyens de contraception...
Lire la suite