Grossesse : 2 nouveaux médicaments interdits pendant la grossesse

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a publié un communiqué contre-indiquant l'utilisation de deux médicaments pendant la grossesse. On fait le point.
2 nouveaux médicaments jugés dangereux pendant la grossesse
2 nouveaux médicaments jugés dangereux pendant la grossesse

Le Défiltran 10% et le Diamox viennent d'être pointés du doigt par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Ces deux médicaments contiennent une molécule, l'acétazolamide qui, prise, durant la grossesse peut entraîner des malformations et des problèmes de croissance chez le fœtus. 

Défilgran contre-indiqué pendant toute la durée de la grossesse

Le Défilgran 10% est une crème qui est prescrite pour aider à soigner des œdèmes post traumatiques ou post opératoires. 

La crème est désormais contre-indiquée pendant toute la grossesse. 

Par ailleurs, l'ANSM préconise que les médecins qui prescrivent cette crème à des femmes en âge de concevoir un enfant s'assurent que celles-ci utilisent une contraception efficace pendant toute la durée du traitement. 

Le Diamox, limité aux urgences

La Diamox, quant à lui, est un traitement utilisé « dans le traitement du glaucome, de certains troubles métaboliques (alcaloses), en particulier chez des patients ayant une insuffisance respiratoire ou encore le mal des montagne ».

Il est désormais contre-indiqué au cours du 1er trimestre de grossesse. Lors des 2e et 3e trimestres, son utilisation doit être réservée « aux cas d'absolue nécessité » qui menaceraient la viabilité de l'œil de la future maman. 

Que faire en cas d'exposition à ces médicaments pendant la grossesse ? 

Si vous êtes sous ces traitements, il est important de prendre contact avec votre médecin traitant. 

L'ANSM préconise également un suivi prénatal complet ainsi qu'une surveillance du volume du liquide amniotique. En cas d'exposition en fin de grossesse, un bilan hydro-électrolytique chez le nouveau-né devra être réalisé ».

Enfin, si vous êtes sous traitement et que vous découvrez votre grossesse, avertissez votre médecin qui vous surveillera de près pendant toute votre grossesse.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Enceinte, levez le pied sur la presse people !

Rumeurs de grossesse, "baby bumps" suivis à la loupe, glorification de la ligne retrouvée en un temps...
Lire la suite

Du déni de grossesse à l’infanticide

Actualité : un nouveau-né mort, du déni de grossesse à l'infanticide

Samedi 4 novembre le corps d'un nouveau-né a été retrouvé par un passant à Cappelle-la-Grande, près de...
Lire la suite

Le déni de grossesse : un trouble rare et mal connu

Le déni de grossesse est un phénomène rare. Plusieurs affaires judiciaires récentes le mettent à nouveau...
Lire la suite