Grande-Bretagne : l'accouchement à domicile recommandé !

Accoucher à domicile comporte des avantages indéniables ; mais l'Institut National pour l'Excellence en santé et en soins britannique (The National Institute for Health and Care Excellence ou NICE) le recommande officiellement !
L'accouchement à domicile : le Royaume-Une le recommande
L'accouchement à domicile : le Royaume-Une le recommande

Accoucher chez soi : pour certaines, un confort inestimable et une expérience inoubliable ; pour d'autres, une situation angoissante et dangereuse... Alors qu'en France, l'accouchement à domicile (AAD) reste marginal et ne fait pas l'unanimité au sein de la communauté médicale, il n'en va pas de même en Grande-Bretagne ! Ainsi, le NICE, institution tout ce qu'il y a de plus officielle, vient même de recommander la pratique de l'AAD !

L'institut insiste surtout sur le fait que le choix d'accoucher chez elles, en maison de naissance ou en structure devrait être laissé aux femmes. Une seule constante parmi ces trois alternatives : la présence d'une sage-femme, indispensable !

Pour le NICE, 45% des femmes qui accouchent ne présentent qu'un très faible risque de complications : il n'y aurait donc pas d'obstacle pour elles à accoucher ailleurs qu'en maternité classique.

Mieux encore : le NICE démontre, chiffres à l'appui, que les primipares (mamans d'un premier bébé) subissaient davantage d'interventions médicales, telles qu'extraction instrumentale ou transfusion sanguine, en accouchant en maternité que celles qui donnent naissance à la maison !

Combien ça coûte d'accoucher à la maison ? 

L'autre argument de poids est financier : un AAD coûte 1 066 £ (1 350 € environ), contre 1 631 £ (2 075 € environ) en maternité. Par ailleurs, le service public de santé britannique connaît une importante pénurie de personnel.

Les établissements sont bondés, sages-femmes et auxiliaires manquent, ce qui peut conduire à des situations dramatiques... Plusieurs affaires tragiques mettant en cause les maternités publiques ont marquées l'actualité anglaise ces dernière années.

Bref, l'AAD, à recommander dès le premier bébé ? Oui, à 5 conditions selon le NICE : être âgée de moins de 35 ans, ne pas souffrir d'obésité, d'hypertension, d'anémie ou d'une maladie cardiaque, et que le fœtus ne soit pas porteur d'une anomalie. Onajouterait volontiers : être motivée pour une naissance pas comme les autres !

Source : nice.org.uk

Publié le 05-12-2014 à 10:04 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Épisiotomie : polémique sur les chiffres

Épisiotomie : polémique sur les chiffres

Passe d'armes entre la Secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes Marlène Schiappa et le Collège National...
Lire la suite

Un bébé naît dans un stade de baseball

Un bébé en plein match : dans les tribunes, durant une rencontre de baseball à San Diego !
Lire la suite

France : les naissances restent stables

821 047 bébés sont nés en France en 2012, selon l’Insee.
Lire la suite