Grande-Bretagne : des chercheurs contre l'accouchement à domicile

L'accouchement à domicile n'est pas du goût de deux chercheurs britanniques, dont l'article publié dans le Journal of Medical Ethics, fait débat.
Les médecins anglais contre l'accouchement à domicile
Les médecins anglais contre l'accouchement à domicile

"Accoucher à domicile, c'est comme ne pas attacher votre enfant en voiture" : cette phrase pour le moins provocante créée la polémique en Angleterre ! Elle est l'œuvre d'un professeur de philosophie et d'un gynécologue-obstétricien. Les deux scientifiques ont choisi de s'appuyer sur une multitude de travaux produits autour de l'accouchement à domicile.

Ainsi, selon eux, les risques de privation d'oxygène pour le fœtus, menant à des atteintes cérébrales, mais aussi de complications médicales pour la mère, de fractures de la clavicule ou de l'épaule pour le bébé, voire de décès périnatal sont multipliés dans les cas de naissances à domicile, d'autant plus lorsqu'il s'agit d'un premier bébé !

L'accouchement à domicile populaire au Royaume-Uni

L'AAD est très populaire au Royaume-Uni. Il a parfois été présenté comme une solution "économique" dans un pays qui est entre autres en déficit de personnels hospitaliers. Les auteurs de l'article rappellent que les naissances à domicile pour un second bébé ou plus ne présentent pas les mêmes niveaux de risques, tout comme les accouchements en maisons de naissances ou en maternité. Mais, afin de minimiser tout danger, les deux scientifiques déclarent que les projets d'accouchement à domicile devraient être découragés, en attendant de plus amples recherches.

Un avis très tranché qui n'est pas partagé par tous. Ainsi, le National Childbirth Trust, principale organisation parentale du pays, pense au contraire que l'accouchement à domicile devrait faire partie des choix qui s'offrent à toute future maman, au même titre que la maternité ou les maisons de naissance. L'association insiste en revanche sur l'importance de l'information donnée aux futurs parents tentés par ce choix.

Source : dailymail.co.uk

Publié le 24-01-2014 à 12:13 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

la réalité virtuelle au secours des mamans césarisées

Accouchement par césarienne : suivre bébé en réalité virtuelle !

Accoucher par césarienne, même programmée, est toujours un moment difficile : la maman est en effet...
Lire la suite

Une photo compromet une gynécologue

Une photo compromet une gynécologue

Publiée sur les réseaux sociaux le 23 août dernier, la photo de cette gynécologue fait scandale en...
Lire la suite

Maternités : un personnel épuisé

Les soignants et autres personnels de santé des maternités sont fortement touchés par l’épuisement...
Lire la suite