Garde à domicile : en voie de disparition ?

Si les aides aux familles employant une nounou à domicile baissent, elles seront nombreuses à ne plus utiliser ce mode de garde, selon la Fédération des Services aux Particuliers (FESP).
Garde à domicile : en voie de disparition ?
Garde à domicile : en voie de disparition ?

GARDE A DOMICILE : EN VOIE DE DISPARITION

Dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale prévu par le Gouvernement, une baisse des aides pour la garde d'enfants à domicile est envisagée pour 2015. Un coup dur pour les familles ayant recours à ce mode de garde ! Interrogés par la FESP et par l'Ifop, les parents seraient 74% à ne plus faire appel, totalement ou partiellement, à une garde d'enfant à domicile.

Concrètement, si la baisse des aides se monte à 30%, 34% des parents renonceraient purement et simplement à ce mode de garde, et 4 sur 10 baisseraient leur volume horaire. Si la baisse est de 50%, ce sont 43% des familles qui se priveraient de leur nounou à domicile, et 37% qui diminueraient le nombre d'heures hebdomadaires. Au global, ce sont donc les trois quart des parents "consommateurs" de ce type de service à domicile qui seraient impactés par la baisse des aides.

Sans surprise, ce sont les foyers les moins aisés (moins de 2000€ mensuels) qui renonceraient le plus massivement à la garde d'enfant à domicile en cas de baisse des aides et/ou de suppression du crédit d'impôt. Le surcoût représenté par cette décision, l'impossibilité d'adapter son temps de travail et la difficulté de trouver un mode de garde alternatif fiable pourrait, selon la FESP, mener à une explosion du recours au travail au noir ou à des personnes non qualifiées...

Source : fesp.fr

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Bébés décédés à Chambéry : le point sur l’affaire

Trois nouveaux-nés, dont deux prématurés, sont décédés début décembre à l’hôpital de Chambéry.
Lire la suite

"Bébé du coffre" : un an plus tard, Séréna va mieux

"Bébé du coffre" : un an plus tard, Séréna va mieux

Il y a un an, la découverte avait choqué tout le pays : des garagistes de Terrasson (Dordogne)...
Lire la suite