Forcer un enfant à terminer son assiette ne sert à rien

Une récente étude américaine affirme que contraindre un enfant à finir son assiette peut entraîner des troubles du comportement alimentaire.
Forcer un enfant à terminer son assiette ne sert à rien
Forcer un enfant à terminer son assiette ne sert à rien

« Finis ton assiette ! On ne doit pas gâcher la nourriture ! »... Ces petites phrases se retrouvent souvent dans la bouche des parents excédés lorsqu'un enfant refuse de terminer son assiette.


Pourtant, les obliger à terminer est inutile et peut même s'avérer contre-productif, comme le révèle une récente étude américaine publiée dans l'International Journal of Obesity.

Un tiers des assiettes finissent à la poubelle

Une étude réalisée il y a quelques années, démontre qu'un enfant qui se sert tout seul, mange 59 % du contenu de son assiette (contre 92 % pour un adulte). Un tiers des assiettes finissent donc à la poubelle, au grand dam des parents !


Un gaspillage qui s'explique par la physiologie de l'enfant.

Il faut en effet comprendre que l'appétit des enfants est parfaitement régulé : lorsque l'enfant n'a plus faim, il cesse de manger. Par ailleurs, les enfants ne savent pas évaluer la quantité de nourriture qu'ils sont capables d'ingérer.

C'est pourquoi ils ont donc tendance à trop se servir ou à choisir des aliments qu'ils n'aiment pas.

Il est préférable que les parents servent les enfants

Pour éviter les gaspillages, il est préférable que les parents servent les enfants et évitent de leur proposer des portions trop copieuses. En revanche, les forcer à terminer peut se révéler contre-productif et même générer une relation compliquée avec la nourriture, voire des troubles du comportement alimentaire.


Pourquoi ? Parce qu'un enfant qui est forcé peut développer une anorexie d'opposition. Phénomène qui consiste à refuser systématiquement de manger les aliments proposés et à ressentir des nausées en présence de ces derniers.

Un enfant ne se laisse pas mourir de faim

La crainte d'être forcé peut également développer des néophobies, qui s'expriment par une réaction de peur face aux aliments présentés. Les enfants ne se laissent jamais mourir de faim : l'idéal est donc de les laisser gérer leur assiette sans en faire tout un plat !

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Pique-nique : nos idées

Pique-nique : nos idées

Le casse-croûte sans casse-tête. Pour qu'il profite pleinement de sa sortie pique-nique, vous devez lui...
Lire la suite

Véganisme, végétarisme, no-glu et grossesse

Grossesse : sans gluten, végane, le point sur votre alimentation

On le sait : l'alimentation durant la grossesse est un élément fondamental pour le bon développement...
Lire la suite

Les 1 an de bébé

ÉVOLUTION D'UN BÉBÉ DE 12 MOIS

Votre bébé va bientôt amorcer ses 12 mois et c'est un réel bonheur pour toute la famille. Avoir un an,...
Lire la suite