Fertilité masculine : un ennemi inattendu…

La baisse générale de la fertilité masculine est due à plusieurs facteurs, notamment alimentaires…
Image d'illustration

Amateur de bacon et de saucisses ? Levez le pied, il en va de votre fertilité ! C’est en tout cas le résultat d’une étude menée par la Harvard School of Public Health (États-unis). Des chercheurs qui travaillent sur le bacon et les saucisses, pas sérieux ? En fait, c’est sur le régime alimentaire des hommes, et notamment les viandes transformées, qu’on enquêté les scientifiques.

350 échantillons de sperme issus de 156 hommes ont été analysés. Les participants à l’étude ont également du répondre à un questionnaire sur leurs habitudes alimentaires. Il en ressort que les hommes qui consomment beaucoup de poissons blancs (cabillaud, flétan…) ont un sperme de meilleure qualité que les autres, et donc une meilleure fertilité. Et ce n’est pas peu dire : ceux qui mangent au moins une tranche de bacon ou une saucisse par jour ont, eux, 30% de spermatozoïdes normaux en moins que les autres… Ils auraient une taille et une forme qui pourraient contribuer à une infertilité.

Au niveau de la concentration de spermatozoïdes (leur nombre), il semble que la consommation de poissons gras comme le thon et le saumon ait une bonne influence. En d’autres termes : Messieurs, cessez de bouder le poisson, il est bon pour votre fertilité ! Et essayez de délaisser la charcuterie pendant quelques temps…

Source : Topsante.com

Publié le 22-10-2013 à 10:22 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #futurpapa

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Futur papa à la rescousse!

Futur papa à la rescousse!

Les achats pour bébé, ce n'est pas vraiment votre truc : la layette, les produits de soin, très peu...
Lire la suite

La naissance prématurée côté papa

La naissance prématurée côté papa

Une naissance est dite prématurée dès lors qu'elle survient entre la 28e et la 37e semaine d'aménorrhées....
Lire la suite