Fertilité masculine : l'importance de l'assiette

On parle souvent de l'importance d'une alimentation équilibrée pour les femmes souhaitant concevoir ; mais quid du régime du futur papa ?
Fertilité masculine : l’importance de l’assiette
Fertilité masculine : l’importance de l’assiette

l'alimentation importante pour la qualité du sperme

Optimiser la qualité du sperme pour avoir toutes les chances de faire un bébé, c'est possible... Et relativement simple ! Des chercheurs espagnols se sont penchés sur le lien entre alimentation paternelle et qualité du sperme et les résultats de leurs investigations viennent d'être publié dans la revue Human Reproduction Update.

Sans surprise, il faut manger é-qui-li-bré ! Les apports en vitamines et minéraux essentiels à une bonne fertilité se trouvent facilement dans des aliments du quotidien ; nul besoin de recourir aux compléments alimentaires, à priori...

  • La vitamine C vous sera apportée par les fruits. Les agrumes, certes, mais pensez également aux kiwis et aux fruits rouges. Le saviez-vous ? L'un des aliments les plus riches en vitamine C qui soit est...Le piment !
  • La vitamine E : à croquer sous forme de noix, noisettes, amandes, et toutes sortes d'huiles végétales (en la matière n'hésitez pas à varier !).
  • La vitamine D : c'est d'abord l'exposition au soleil qui permet à l'organisme de synthétiser cette vitamine essentielle ; toutefois, vous pourrez en grappiller un peu dans les produits de la mer (poissons, coquillages et crustacées).
  • La vitamine B9 ou acide folique : comme pour toute femme souhaitant mettre en route un bébé, l'acide folique est primordial ! A retrouver dans les légumes verts à feuilles ou encore l'avocat.
  • Bêtacarotène et lycopène : ils sont présents dans les carottes, les abricots et globalement les fruits et légumes orange pour le premier, dans les tomates pour le second. Ce sont de puissants antioxydants dont l'efficacité sur les problèmes de fertilité masculine a été prouvée.
  • Sélénium, zinc et autres oligoéléments : primordiaux eux aussi, on en trouve notamment dans la viande rouge, à consommer en quantités raisonnables.

L'étude indique également qui sont les ennemis de la fertilité masculine et d'un sperme de bonne qualité : l'alcool, la caféine à haute dose, les charcuteries, les sucres et les produits laitiers transformés font partie des aliments sinon à proscrire, du moins à réduire fortement quand on prévoit de devenir papa !

Publié le 20-03-2017 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Cycle, ovulation et difficultés de conception

Cycle, ovulation et difficultés de conception

Un point précis sur le déroulement du cycle menstruel et de l'ovulation, ainsi que sur leurs pathologies.
Lire la suite

Le syndrome d’hyperstimulation ovarienne

Le syndrome d'hyperstimulation ovarienne

Le Syndrome d'Hyperstimulation Ovarienne (SHO) est une des complications possibles de la Procréation...
Lire la suite

États-unis : quand Facebook et Apple encouragent la congélation d’ovocytes…

États-unis : quand Facebook et Apple encouragent la congélation d'ovocytes...

Les entreprises doivent-elles intervenir dans la vie des couples et en particulier sur la fertilité et les...
Lire la suite