Fécondée par GPA, une anglaise porte l'enfant de son propre fils

Âgée de 46 ans, Anne-Marie Casson a eu recours à une fécondation in vitro pour son fils homosexuel.
Image d'illustration

Une première au Royaume-Uni.

Pour satisfaire son désir de paternité, Kyle, célibataire et homosexuel, a fait appel à sa propre mère pour porter son bébé.

Le bébé est sans lien biologique avec la mère porteuse

La GPA, légale au Royaume-Unis depuis 1985, a permis à Miles, le fils de Kyle, de naître en juillet dernier. Il a été conçu par un don d’ovule anonyme fécondé par le sperme de Kyle et ne possède aucun lien biologique avec la mère porteuse : sa grand-mère ! L'accouchement a d'ailleurs eu lieu par césarienne, car Anne-Marie Casson ne voulait pas pousser l'enfant à l'extérieur. "Je sentais qu'il n'était pas le mien", confie-t-elle.

Le débat sur les conditions d'accès à la GPA est relancé

La semaine dernière, la justice britannique a jugé que Kyle pouvait adopter l'enfant porté par sa mère. Kyle est donc reconnu comme le père biologique de Miles, en dépit du fait que le bébé et son père biologique soient légalement frères.

Pour l'enfant, enregistré à l'état civil comme étant né "de mère inconnue", Anne-Marie Casson est bien sa grand-mère. La situation, qui relance le débat sur les conditions d'accès à la GPA pour les couples gay, fait néanmoins polémique au Royaume-Uni.

"Certaines personnes sont contre ce que nous avons fait, mais je crois que quiconque peut s'occuper d'un enfant a le droit d'avoir un enfant", affirme Kyle. Et de poursuivre : "Je me fiche de ce que les gens pensent. Il est soigné. Il est aimé. J'ai tout payé moi-même", avant d'assurer qu'il ne mentira jamais à son fils et qu'il lui expliquera la situation quand il sera en âge de comprendre.

Publié le 13-03-2015 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Une pub danoise invite les femmes à faire des enfants

Une pub danoise invite les femmes à faire des enfants

En référence à sa natalité au plus bas, une agence de voyages danoise diffuse un spot publicitaire intitulé...
Lire la suite

Pilules et risques pour la santé : le point

La Comité d’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) et l’Agence européenne du...
Lire la suite

Un couple gay ne quittera pas la Thaïlande sans son bébé né par GPA

Le couple gay qui a eu recours en Thaïlande à une gestation pour autrui (GPA) pour la naissance de leur...
Lire la suite