Faut-il lire des histoires à ses enfants ?

Une histoire avant de dormir. Cette habitude fait partie du rituel de nombreuses familles. Mais à quoi ça sert de lire des histoires à ses petits bouts finalement ? Et bien une étude américaine vient de montrer que cette habitude améliore la concentration des enfants et les aide à se sociabiliser.
Lire des histoires à ses enfants, à quoi ça sert ?
Lire des histoires à ses enfants, à quoi ça sert ?

« Il était une fois... ». Combien de parents ont lu cette phrase à haute voix ? Lire une histoire à ses enfants, avant de dormir, ou n'importe quand dans la journée d'ailleurs, a plu d'un avantage. Tout d'abord, la lecture permet un apprentissage plus facile de la lecture, et l'acquisition d'un vocabulaire plus riche, ça on le savait déjà. 

Mais une étude américaine va plus loin. Elle vient de montrer que la lecture d'une histoire, à voix haute à ses enfants, leur permettait une meilleure concentration quand ils vont à l'école. La lecture aiderait aussi à canaliser les enfants hyperactifs, et fait baisser l'agressivité chez les enfants. 

Que lire à ses enfants ? 

Bien entendu, on ne lit pas n'importe quoi à ses enfants !  C'est ce qu'explique le docteur Mendelsohn qui a dirigé l'étude. « Lorsque vous lisez avec votre enfant, c'est vraiment un moment agréable (...).

Mais plus encore, quand vous lisez ensemble, en particulier des histoires, ce sont des sujets qui sont importants et intéressants pour les enfants. 

Ces histoires traitent souvent de personnages tristes ou heureux qui doivent apprendre à faire face aux défis de leur vie. 

Lorsque vous lisez un livre ensemble, vous donnez à l'enfant l'occasion de réfléchir à ce que signifie avoir des sentiments et comment les gérer. 

En outre, lorsque les parents lisent à leurs enfants, ils doivent tous se concentrer sur la même chose, et les enfants apprennent cette capacité ».

Faut-il lire des contes tristes à ses enfants ? 

Le Petit Poucet abandonné par ses parents avec ses frères dans la forêt. Cendrillon maltraitée et réduite en esclavage par sa belle-mère et des demies-sœurs. Hansel et Gretel, à deux doigts d'être cuits et dévorés par la sorcière...Les contes classiques racontent souvent des histoires effrayantes. 

Pour autant, ces contes de fées contribuent au développement de l'enfant. Ils lui permettent, en effet d'appréhender les questions de bien, de mal, de mort, de rapport à la peur. 

Pour autant, il s'agit aussi de respecter la sensibilité de l'enfant. Si votre enfant pleure lorsque vous lui racontez l'histoire de la Chèvre de Monsieur Seguin parce qu'il a trop de peine ou trop de peur, n'insistez pas et lisez lui autre chose. Mais vous verrez, la plupart du temps, les enfants adorent les histoires qui font peur ! 

Publié le 18-04-2018 à 11:37 | Mis à jour le 04-06-2018 à 17:42 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #lecture#education

Vous aimerez aussi

L’école : savoir lire à 2 ans ?

L'école : savoir lire à 2 ans ?

Votre enfant grandit, se développe, fait chaque jour de nouvelles découvertes et la lecture en fait partie....
Lire la suite

Les compétences en lecture des élèves de primaire en baisse constante

Les compétences en lecture des élèves de primaire en baisse constante

L'étude internationale Pirls est réalisée tous les 5 ans dans 50 pays depuis 2001 auprès d'élève en CM1. La...
Lire la suite

Sélection de livre : "Comment on fait les bébés ?"

« Comment on fait les bébés ? » : des livres avec des réponses !

Il veut savoir d'où vient son petit frère ! Vous lui avez raconté les cigognes, les choux ou une...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus