Faut-il avoir peur de l'huile de palme ?

Notre nourriture et celle de nos enfants est une préoccupation de plus en plus importante ! Les produits industriels, transformés et la restauration rapide facilitent le quotidien, mais sont composés de différents conservateurs, additifs alimentaires et produits chimiques. Des résultats d’études sur les effets de certains d’entre eux sur notre santé interpellent. Alors que l’huile de palme est la matière grasse végétale la plus consommée dans le monde, est-elle risquée pour notre santé ?
Image d'illustration



Qu’est-ce que l’huile de palme ?

L’huile de palme est issue du palmier à huile d’Afrique, dont sont également tirés, par ailleurs, l’huile de palmiste et le vin de palme. D’abord essentiellement présente sur ce continent, la culture de ce palmier et la production de cette huile s’est répandue dans de nombreux pays, sur tous les continents. La Malaisie et l’Indonésie sont aujourd’hui les plus importants producteurs d’huile de palme. Elle présente de nombreux avantages au niveau industriel : de goût neutre, elle supporte particulièrement bien les hautes températures (la friture, par exemple !). Elle a la particularité de rester solide à température ambiante, ce qui facilite son stockage en grande quantité et permet de donner un aspect onctueux à de nombreuses préparations, comme les pâtes à tartiner.

L’huile de palme a plusieurs utilisations

- Comme matière grasse : cette huile est intégrée dans toutes les margarines, mais aussi dans certaines viennoiseries, certains laits infantiles, des plats préparés, des fromages ou encore des boissons. Souvent, derrière les termes "graisse végétale" et "huile végétale" se cache l’huile de palme.
- Comme matière première : utilisée pour fabriquer des additifs, l’huile de palme se retrouve dans la composition de nombreux produits. Entrant dans la composition de différents additifs alimentaires, elle se retrouve dans beaucoup d’aliments industriels transformés. L’huile de palme est également un ingrédient de certains agents actifs présents dans des produits d’hygiène, ménagers et des cosmétiques.
- Enfin, comme carburant : une petite partie de la production mondiale d’huile de palme est utilisée comme agrocarburant et biodiesel.

Le haut niveau de rendement associé à un faible coût de revient a favorisé l’accroissement de l’utilisation de l’huile de palme. Dans une grande surface, cette huile est présente dans environ la moitié des produits vendus. L'huile de palme étant rarement indiquée dans les ingrédients sous son nom, il n’est pas toujours facile de repérer sa présence. Elle est même utilisée dans des produits biologiques.

Effets négatifs sur la santé

L’amendement dit "Nutella", proposé par les écologistes de l’Assemblée nationale, a interpellé certains responsables et certains consommateurs. Au-delà de la pâte à tartiner dont son surnom est issu, cet amendement, dont la discussion a été repoussée, avait pour objectif de remettre en question l’utilisation massive de l’huile de palme dans l’alimentation.

Le questionnement lié à l’huile de palme se situe autour de sa quantité de graisse saturée : la moitié du total de ses acides gras. L’Agence française de Sécurité sanitaire des Aliments (AFSSA) recommande une consommation maximale de ces acides gras saturés à hauteur de 8 % des apports énergétiques journaliers. Or, les Français ont une consommation moyenne de 16 % des apports énergétiques... !

Une consommation excessive de graisses saturées aggrave l’obésité, le taux de mauvais cholestérol et les risques de maladies cardiovasculaires. À côté de ces effets, les scientifiques n’ont pas encore mis en avant de liens avec d’autres pathologies.
Les graisses saturées ne sont pas bénéfiques pour notre santé. L’importante présence de l’huile de palme dans notre vie quotidienne complique la limitation de sa consommation. Toutefois, en se penchant sur les étiquettes et en faisant attention, il est possible de la limiter. Par ailleurs, réduire sa consommation permet de protéger l’environnement : de nombreux milieux naturels ont été détruits pour implanter le palmier à huile, très rentable. D’importantes déforestations sont dénoncées, car elles conduisent à la disparition de nombreuses espèces animales et à des conséquences néfastes sur l’équilibre environnemental.

Publié le 08-05-2013 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Enfants sportifs

L'alimentation de l'enfant sportif

Tous les grands principes à respecter pour un régime gagnant ! Pour le sportif en herbe, les apports...
Lire la suite

Grossesse, allaitement : le petit déjeuner qu’il me faut !

Grossesse, allaitement : le petit déjeuner qu’il me faut !

La rentrée se profile à l’horizon : une période où l’on prend traditionnellement de bonnes résolutions…...
Lire la suite

Photo d’allaitement : nouvelle censure sur les réseaux sociaux…

Photo d'allaitement : nouvelle censure sur les réseaux sociaux...

Après la grogne des utilisatrices de Facebook contre le réseau social qui censurait les photos...
Lire la suite