Etats unis : elle accouche de jumelles issues de 2 pères différents !

La naissance de jumeaux est un phénomène relativement peu fréquent en France. En 2013, selon les statistiques de l'Insee, elle a concerné seulement 13 898 naissances sur un total de 805 801 accouchements en 2013. Les jumeaux nés de pères différents sont encore plus rares, et pourtant, cela vient d'arriver aux Etats-Unis.
Etats unis : elle accouche de jumelles issues de 2 pères différents !
Etats unis : elle accouche de jumelles issues de 2 pères différents !

Une banale histoire de demande de pension

En janvier 2013, une femme du New Jersey, dans l'est des Etats-Unis, a donné naissance à des jumelles. Afin de subvenir aux besoins de ses filles, cette mère, dénommée T.M. pour préserver son anonymat, a déposé une demande de pension auprès de l'homme qu'elle pense être le père de ses enfants. Sa requête a été reçue par le centre d'action sociale du comté de PassaicCounty. Lors des audiences, T.M. a avoué au juge Shoail Mohammed, chargé de l'affaire, que la semaine de son rapport avec son ex-compagnon, elle avait également eu une relation sexuelle avec un autre homme. Le juge a donc décidé de recourir au test de paternité pour déterminer lequel des deux hommes est le vrai père des jumelles.

Des résultats surprenants

Les résultats du test ADN ont créé la stupéfaction dans la petite ville. En effet, les deux jumelles sont nées de deux pères différents. Le magistrat a voulu s'assurer de la fiabilité de cette analyse génétique en auditionnant le directeur du Laboratory Corporation of America, qui a effectué les tests. Pour le juge, aucun doute, seule une des fillettes est l'enfant de l'ancien compagnon de T.M. Il a d'ailleurs condamné celui-ci à verser à la jeune mère une pension de 28 dollars par semaine pour subvenir aux besoins de sa fille.

Une explication scientifique

Bien que très rare, ce phénomène était déjà connu. Les scientifiques l'appellent « la superfécondation hétéroparentale » et l'expliquent par l'expulsion de deux ovocytes pendant un même cycle menstruel. Si la femme a des rapports sexuels avec deux hommes différents durant cette période, les spermatozoïdes de l'un peuvent féconder l'un des ovules et ceux de l'autre, le second. La durée de vie des gamètes mâles, de 5 jours, favorise cette superfécondation.

Publié le 14-05-2015 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

La sage-femme : l'accompagnement global à la naissance

La sage-femme : l'accompagnement global à la naissance

Le lien soignant/soigné est un lien important et privilégié tout au long de votre grossesse. La sage-femme...
Lire la suite

Nouvelle-Zélande : quand une grossesse passe inaperçue…

Nouvelle-Zélande : quand une grossesse passe inaperçue...

Rebecca Oldman, 25 ans, pensait devoir faire une croix sur ses projets de maternité... C'était sans compter...
Lire la suite

Accoucher sans douleur : les techniques

Accoucher sans douleur : les techniques

Réduire les douleurs de l'accouchement, une quête qui a débuté il y a fort longtemps ! Historique et...
Lire la suite