États unis : des parents lancent une pétition pour déterminer le prénom de leur enfant

Nicholas Soukeras et sa femme Kseniya ont tout pour être heureux. Ils sont jeunes, s'aiment et attendent leur premier enfant dont la naissance est prévue au mois d'août. Il existe pourtant un sujet sur lequel ils ne parviennent pas à se mettre d'accord et qui est la source de leurs nombreuses disputes. Le couple n'arrive pas à se décider sur le prénom à attribuer à leur futur enfant et chacun campe sur ses positions.
États unis : des parents lancent une pétition pour déterminer le prénom de leur
États unis : des parents lancent une pétition pour déterminer le prénom de leur

Un prénom d'origine grecque ou plus classique ?

Ce couple américain habite New York, mais Nicholas est d'origine grecque tandis que Kseniya est fière de ses racines biélorusses, et plus particulièrement de la ville de Maladzyechna, située dans le centre-est du pays. Le futur papa souhaite donner à leur enfant le prénom de Spyridon, afin de rendre hommage aux origines grecques de son père. Kseniya n'apprécie pas du tout ce prénom qu'elle trouve démodé et qui est de surcroit imprononçable. Elle préfère plutôt Mickael, plus classique et qui lui rappelle son père décédé. Nicholas désapprouve totalement son choix. Il sait que sa femme n'hésitera pas à utiliser le diminutif de « Mischa », qu'il juge un peu trop féminin et qui est également le prénom d'une actrice qu'il déteste.

Une pétition pour départager les avis

Les points de vue de Nicholas et de Kseniya semblent inconciliables et les disputes continuent d'éclater à ce sujet. Finalement, le couple a trouvé un moyen original pour trancher leur divergence. Nicholas va lancer une pétition sur Internet afin de défende le prénom qu'il a choisi. De son côté, sa femme lui lance un défi. S'il parvient à collecter plus de 100 000 signatures pour sa pétition, il pourra donner le prénom de Spyrudon à leur bout de chou. Si au contraire, il recueille moins de signatures, ce sera à Kseniya de déterminer le prénom. Le plus étonnant, c'est que le couple n'est même pas certain que le bébé sera un garçon. En tout cas, Nicholas est intimement convaincu que ce sera le cas. Rendez-vous donc au mois d'août pour suivre le dénouement de cette histoire !

Publié le 28-04-2015 à 15:50 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #futurpapa

Vous aimerez aussi

Trouver sa place pendant la grossesse

Trouver sa place pendant la grossesse

Devenir père, ce n'est pas toujours évident. Heureusement, le temps de la grossesse permet de s'y préparer....
Lire la suite

Papa et césarienne : comment ça se passe?

Papa et césarienne : comment ça se passe?

En France, près d'une naissance sur cinq se fait par césarienne. La moitié d'entre elles sont décidées en...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus