Enlèvements en maternité : comment les prévenir ?

Alors que le petit Lucas, enlevé à la maternité de Nancy mardi soir, a été retrouvé sain et sauf, comment les maternités peuvent-elles éviter que ne se reproduise ce type de drame ?
Image d'illustration



Lucas va bien ! Le bébé de 3 jours enlevé mardi à Nancy a été retrouvé en parfaite santé et sa ravisseuse présumée arrêtée. Un happy end qui ne doit pas pourtant dissimuler la vérité : même s’ils restent rares, ce genre de rapt a déjà connu des précédents en France. Ainsi, en août dernier, deux enlèvements ont eu lieu dans des maternités d’Aubervilliers (Seine-Sant-Denis) et de Marseille (Bouches du Rhône). Et depuis 2002, pas moins de 8 autres nouveaux-nés ont été enlevés au sein de différentes maternités françaises, tous heureusement retrouvés rapidement et sains et saufs. Faut-il pour autant avoir peur pour la sécurité de nos bébés ?

Les dispositifs de sécurité au sein des maternités relèvent de leur bon vouloir. Une seule obligation : faire porter à maman et bébé un bracelet d’identification. Mais cet outil, surtout utile en interne, ne protège pas vraiment… Une cinquantaine d’établissements pour l’heure ont opté pour le bracelet électronique, très répandu en Scandinavie : attaché à la cheville du bébé, il permet de le localiser géographiquement et d’enclencher une alarme en cas de sortie du périmètre de sécurité. D’autres opèrent un contrôle très strict des visites et des sorties, possibles uniquement sur signature et présentation d’un bon. Enfin, certaines s’équipent de caméras de surveillance : c’était le cas de la maternité de Nancy, ce qui n’a pourtant pas empêché l’enlèvement de Lucas ! Mais les images ont toutefois permis d’identifier rapidement sa ravisseuse. Rien ne remplacera donc l’extrême vigilance du personnel !

Publié le 20-12-2012 à 09:18 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

États-unis : la date du terme de la grossesse remise en cause

Aujourd’hui, seuls les petits américains nés entre la 39e et la 40e semaine de grossesse seront considérés...
Lire la suite

Ma cinquième césarienne : la naissance de Liloo

Ma cinquième césarienne : la naissance de Liloo

Laetitia est l'heureuse maman d'une grande famille de 5 enfants, tous nés... Par césarienne ! Une...
Lire la suite