Enfants : du surpoids à l’obésité, il n’y a qu’un pas !

Dès que la courbe de poids de l’enfant décroche, il y a urgence !
Image d'illustration

Pédiatres et nutritionnistes sont formels : dès qu’un surpoids est constaté chez un enfant, les choses ne peuvent s’arranger d’elles-mêmes et il est urgent de réagir ! Inutile pour autant de sortir forcément l’artillerie lourde : face à un IMC qui décolle, un simple suivi régulier avec un médecin ou un nutritionniste, afin de corriger certaines mauvaises habitudes, peut suffire.

Les scientifiques sont formels : enter le moment où les parents constatent un début de prise de poids excessive chez l’enfant et le moment où ils consultent un service spécialisé dans l’obésité infantile, il s’écoule en moyenne 5 ans. Une période cruciale durant laquelle il ne s’agit pas de rester sans rien faire en attendant un hypothétique "rebond" ou un pic de croissance qui résoudrait le problème !

Les spécialistes rappellent que l’obésité maternelle, le faible niveau socio-économique ou encore des problèmes psychologiques au sein de la famille sont autant de facteurs aggravants, favorisant la survenue d’une obésité infantile. C’est vers ces foyers que toute l’attention des réseaux de prévention doit se concentrer, en partenariat avec la médecine scolaire par exemple.

Votre enfant est un peu rond, faut-il pour autant le mettre au régime ? Non, répondent les médecins ! Un suivi régulier (tous les deux mois), des conseils diététiques de bons sens, et, dans certains cas, une prise en charge plus globale incluant un suivi psychologique peut suffire. Les professionnels plaident pour davantage de moyens accordés à des réseaux tels que les RéPOP (RÉseaux pour la prise en charge et la Prévention de l'Obésité en Pédiatrie), afin que chaque enfant air ses chances…

Publié le 09-10-2013 à 10:02 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Coqueluche : vacciner toute la famille

Gare à la coqueluche ! Cette infection bactérienne est toujours active et peut avoir des conséquences...
Lire la suite

Sages-femmes : enfin une avancée !

Après des mois de conflit, les sages-femmes ont finalement été entendues par les pouvoirs publics. Des...
Lire la suite

[Vidéo] Votre enfant a-t-il une scoliose ?

Cette déformation de la colonne vertébrale est répandue : 2 à 3% des français en souffrent. Mais elle...
Lire la suite