Enfant non francophone : la prise en charge à l'école

Enfant adopté, non francophone, enfant vivant de façon nomade, enfant du voyage, enfant de migrant... Ces différents cas de figures se retrouvent sous l'appellation d'enfant allophone.
Enfant non francophone : la prise en charge à l'école
Enfant non francophone : la prise en charge à l'école

Un enfant allophone est un enfant dont la langue maternelle n'est pas celle de la communauté dans laquelle il se trouve. 

Cela peut être votre cas si vous avez adopté un enfant d'un pays non francophone, et qui par conséquent ne connaît pas la langue.
L'école maternelle peut accueillir votre enfant à partir de ses 3 ans, si le nombre de places est suffisant dans la classe. De nombreux aménagements peuvent être trouvés avec l'enseignant, quitte à maintenir un élève deux ans dans une classe de même niveau si nécessaire. Afin de consolider ses bases d'apprentissages de la langue tout autant que l'apprentissage des règles de la vie en collectivité, de l'appréhension de sa place au sein d'un groupe d'enfants...

A partir de 6 ans, l'instruction est obligatoire est un établissement sera tenu d'accepter votre enfant. Celui-ci peut être exceptionnellement accueilli à l'école maternelle, renseignez-vous auprès de l'école dont vous dépendez !

En primaire, là aussi la souplesse est de mise. Des cours de rattrapage intégrés peuvent être proposés en plus des apprentissages classiques. Un trimestre ou des passerelles entre grande section et CP peuvent également être mis en place.

Bref, n'hésitez pas à en parler avec l'équipe enseignante, y compris à prendre les devants si vous devez accueillir un enfant adopté et que vous avez une idée de la date à laquelle il arrivera dans votre vie !

En savoir plus :

Notre article Ecoles françaises à l'étranger : statut et fonctionnement

Publié le 04-09-2012 à 00:00 | Mis à jour le 13-07-2018 à 09:21 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #ecole

Vous aimerez aussi

Obtenir une dérogation : possible ou non?

Obtenir une dérogation : possible ou non?

Où en sommes-nous de la carte scolaire pour la maternelle et le primaire ? Dans quels cas peut-on...
Lire la suite

Belgique : vacances trop tôt = plus d’allocations ?

La direction de l’enseignement catholique flamand veut en finir avec l’absentéisme à quelques jours des...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus