Enfant allergique : traiter une réaction allergique

Pour que son allergie ne lui pollue pas la vie! Les allergies respiratoires, alimentaires ou cutanées touchent de plus en plus d'enfants. Pour les traiter, il est tout d'abord nécessaire de rechercher l'élément déclencheur, qu'il faudra éloigner du petit malade. L'allergologue pourra ensuite prescrire des médicaments pour lutter contre les réactions allergiques ou un traitement de désensibilisation.
Enfant allergique : traiter une réaction allergique
Enfant allergique : traiter une réaction allergique

Le bilan allergologique, une véritable enquête médicale

L'allergologue commence par effectuer un interrogatoire qui permet d'établir l'existence d'un terrain sensible chez les parents proches. Il va donc vous demander si vous souffrez d'asthme ou d'allergies.

Les tests sanguins ou cutanés permettent ensuite de mesurer la réaction de votre enfant aux allergènes les plus courants. Le test sanguin se fait avec une seule prise de sang. Le test cutané n'est pas douloureux, il se fait par contact de la peau aux allergènes.

Le traitement médicamenteux symptomatique

Pour calmer les réactions allergiques, votre enfant doit être équipé d'une trousse d'urgence composée par son médecin. Elle contient :

  •  un antihistaminique et des corticoïdes (à administrer immédiatement en cas de démangeaisons ou de gonflement) ;
  •  un broncho-dilatateur (pour atténuer la gêne respiratoire) ;
  •  de l'adrénaline auto-injectable sous forme de stylo (en cas de choc anaphylactique).

La désensibilisation

Dans certains cas, le médecin peut proposer de désensibiliser votre enfant à son allergène. Le traitement dure entre 3 et 5 ans. Il s'agit de vaccins qui contiennent des doses de plus en plus importantes du facteur allergène. L'objectif est de réhabituer le corps pour qu'il apprenne à supporter ces éléments.

Publié le 25-06-2013 à 11:49 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Sages-femmes : enfin une avancée !

Après des mois de conflit, les sages-femmes ont finalement été entendues par les pouvoirs publics. Des...
Lire la suite

Mortinatalité, santé des mères et des nouveaux-nés : un signal d'alarme

Mortinatalité, santé des mères et des nouveaux-nés : un signal d'alarme

En publiant une série d'études internationales sur ces thèmes, la revue scientifique The Lancet espère...
Lire la suite

S’organiser : prématurés, évitez la garderie.

S'organiser : prématurés, évitez la garderie.

La célèbre revue Pediatics a publié une étude révélant les dangers auxquels s'exposent les bébés prématurés...
Lire la suite