Endométriose : vers une meilleure prise en charge

Largement méconnue, l’endométriose est pourtant l’une des premières causes d’infertilité et de stérilité féminine en France. Un observatoire vient de se créer pour encourager la recherche.
Image d'illustration



1 femme sur 10 concernée, 40% de stérilité parmi les malades : l’endométriose est une maladie à ne pas prendre à la légère ! L’endomètre, c'est-à-dire la muqueuse utérine, se développe de façon incontrôlable, provoquant des douleurs pelviennes et des troubles urinaires qui nuisent à la qualité de vie. Mais aussi, plus grave encore, des difficultés de conception, voire une stérilité complète !

La maladie est à la fois mal connue et difficile à diagnostiquer. Il faut en moyenne 9 ans pour confirmer la présence d’une endométriose ! Une situation inacceptable, selon l’association Avenir Femmes Santé et la société Endodiag. En partenariat avec l'université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, ces deux entités ont donc décidé de fonder un observatoire national de l’endométriose.

Le but ? Collecter et analyser des données précises auprès des malades comme des professionnels, afin de faire avancer la recherche et d’informer davantage le public. L’observatoire entend également faire reconnaître l’endométriose comme une affection de longue durée (au même titre que le diabète, par exemple), afin que son traitement soit pris en charge de manière complète par l’Assurance maladie.

Publié le 06-03-2013 à 10:53 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

3 commentaires

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • KateKate737
    KateKate737 - Il y a 3 ans

    Hélas j?ai fait une fausse couche après 1 semaine et demie après. Mais ce petit succès m?a montré que je suis capable de concevoir. Autant que du martyre cette situation m?a donné de l?espoir. Alors quand j?ai appris de mon gygy que la qualité de mes ovaires ne convient plus je savais déjà la solution. Je pensais souvent à donation des ovocytes. J?ai décidé de faire la donation à l?étranger. Après mes recherches j?ai choisi une clinique à Kiev. Il n?y a pas de la limite d?âge pour fiv en Ukraine. Donc pas de problème avec mon âge. Même notre donneuse des cellules avait l?apparence similaire à la mienne. Couleur des yeux et des cheveux... Cette clinique a un programme pour éviter les inconvenances du phenotype entre parents et enfant. J?ai trouvé cela géniale parce que pour chacun des nous c'est important de se ressembler à sa famille.

  • KateKate737
    KateKate737 - Il y a 3 ans

    L?endomètre a aussi obstrué mes trompes. Comme j?étais en bonne santé on m?a fait une intervention chirurgicale et notre couple essayait de concevoir naturellement. Mais malheureusement cela n?a pas marché. J?ai voulu continuer mes tentatives contre les obstacles de ma santé . La deuxième hystérosalpingographie a montré qu?après l?intervention chirurgicale l?endométriose a obstrué les trompes de nouveaux et plus gravement. Mais j?ai malgré tout parlé à mon médecin sur la fécondation in vitro. Il m?a dirigé à faire des analyses pour voir si je peux le faire. Ça a pris pas mal du temps mais j?ai accédé au bilan de Vif. J?ai fait 3 fifs chez moi à Bordeaux. La première fiv fut sans résultat. La deuxième aussi. Mais la troisième a été positive.

  • KateKate737
    KateKate737 - Il y a 3 ans

    . Salut les filles ! Je suis en 37 semaines de grossesse. J?attends mon enfant à chaque instant ! L?accouchement est prévu pour la 40 SA. Mais je m?énerve quand même . J?ai 46 ans et je sens que l?enfant bouge beaucoup plus. C?est mon premier enfant. Pour tomber enceinte j?ai fait un recours à Fif avec donation. J?ai peur en effet que quelque chose se produira. J?ai poursuivi un long traitement pour tomber enceinte et venire jusqu?à ce jour où je donnerai la vie. J?ai l?endométriose et j?ai dû faire plein de procédures avant commencer AMP.

Vous aimerez aussi

Les fausses couches spontanées à répétition

Les fausses couches spontanées à répétition

On parle de fausses couches à répétition après trois avortements spontanés de suite. En France, 1 % à 3 %...
Lire la suite

L’acide folique contre l’autisme lié aux pesticides

L'acide folique contre l'autisme lié aux pesticides

La vitamine B9 ou acide folique n'a pas fini de nous surprendre : déjà reconnue pour ses bienfaits sur la...
Lire la suite