Endométriose : plus de grossesses à risques chez les femmes touchées

Souffrir d'endométriose n'entraîne pas seulement des difficultés à concevoir : quand la grossesse est finalement là, elle reste à haut risque...
Endométriose : plus de grossesses à risques chez les femmes touchées
Endométriose : plus de grossesses à risques chez les femmes touchées

L'endométriose et la grossesse

Placenta praevia, prématurité, faible poids de naissance : les femmes souffrant d'Endométriose qui parviennent à être enceintes sont plus susceptibles que les autres de connaître des complications durant leur grossesse, selon les résultats de cette étude américaine. Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs de l'université Thomas Jefferson de Philadelphie ont analysé les données issues de 24 autres études, concernant en tout plus d'1 million de femmes.

Bien souvent, les femmes souffrant d'endométriose rencontrent plus de difficultés que les autres à obtenir une grossesse. Le chiffre des fausses couches est également plus important parmi cette population. Mais lorsque la grossesse survient finalement et se révèle viable, les futures mamans ne sont pas pour autant au bout de leurs peines !

Endométriose favorise l'accouchement par césarienne

Les anomalies du placenta, comme le placenta praevia (placenta recouvrant totalement ou en partie le col de l'utérus, rendant l'accouchement par voie basse impossible), semblent toucher davantage les malades de l'endométriose. A la clé : plus de naissances par césarienne, parfois prématurées en raison de risques d'hémorragies liées. Les bébés ont, par conséquent, plus fréquemment des poids inférieurs à la moyenne.

En revanche, les chercheurs n'ont pas trouvé de rapport entre l'endométriose et la survenue d'une hypertension artérielle entrainant une prééclampsie. L'endométriose, en affectant de nombreux organes et le fonctionnement utérin, interfèrerait avec le développement du fœtus et de ses annexes. Une raison de plus de faire suivre sa grossesse avec le plus grand soin.

Publié le 21-09-2017 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Maux de tête et grossesse : comment les éviter ?

Enceinte : comment prévenir les maux de tête ?

Environ 10% des femmes sont touchées par de terribles maux de tête une fois enceinte. Parfois, ces maux de...
Lire la suite

Sages-femmes contre médecins : c’est toujours la guerre…

Sages-femmes et syndicats de médecins gynécologues obstétriciens s’opposent toujours à propos de la...
Lire la suite