Encore plus de bébés pendant la crise.

Image d'illustration
Selon les dernières études de l'INSEE, le nombre de naissance en France a augmenté de 1.2% en 2008 par rapport à 2007. Les français continuent de faire beaucoup plus de bébés que leurs voisins européens et sont prêts d'atteindre le record obtenu en 2006 avec 828.400 nouveaux nés. Le taux de fécondité (nombre moyen d'enfants par femme en âge de procréer) atteint ainsi 2.02 en France.

L'INSEE rapporte également que la part des enfants nés de couples mixtes s'est fortement accrue depuis 10 ans, passant de 8% pour atteindre 12.7% aujourd'hui. Contrairement à d'autres pays européens, les naissances hors mariages sont bien plus acceptées en France et contribuent donc à leur développement (52%).

Les autres raisons qui peuvent expliquer ce développement sont que la France consacre une bonne part de son PIB (Produit Intérieur Brut) à la famille et qu'elle dispose d'un dispositif d'accueil de la petite enfance bien plus développée que les pays de l'Union Européenne.

Vous aimerez aussi

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus