Enceinte : lécher la tétine ou la cuillère de bébé peut être dangereux

Le Haut Conseil de la santé publique (HSCP) a publié, le 17 Décembre 2018, une étude mettant en garde les femmes enceinte et leurs bébés contre le cytomégalovirus (CMV). Parfois bénin il est cependant très dangereux pour la femme enceinte. Ensemble, on fait le point et on vous donne nos recommandations.
grossesse : prudence avec le CMV
grossesse : prudence avec le CMV

Le CMV : dangereux pour les femmes enceintes ?

 « Embrasser bébé sur la bouche ou sur ses joues pleines de larmes », « Goûter dans son assiette et lécher sa cuillère pour contrôler la température », « mettre sa tétine dans la bouche » ... Tant de gestes qui font partis de notre quotidien et qui peuvent même sembler anodins. Pourtant, ils devraient être évités par les femmes enceintes. 

Ces gestes du quotidien exposent les femmes enceintes au cytomégalovirus (CMV). Alors, oui mais qu'est-ce que le CMV ? 

Cette infection qui peut sembler banale pour la plupart des gens, représente cependant un véritable danger pour le fœtus. 

En effet, chaque année, ce sont environ 1500 fœtus contaminés par ce virus. Parmi eux, ce sont en moyenne 50 cas graves recensés et qui provoquent des lésions importantes sur le fœtus comme : la surdité sévère, la cécité, déficience intellectuelle ou des troubles moteurs chez l'enfant. 

le CMV : un virus commun mais très peu connu du public ?

Le CMV est de la famille des herpès. Il s'agit d'un virus qui se transmet par la salive et qui est particulièrement courant. Bien souvent bénin chez l'humain, il peut se confondre facilement avec un état grippal : maux de têtes, fièvres, courbatures et fatigue. 

Tous ces symptômes peuvent aussi ne pas se manifester et donc faire passer l'infection inaperçue. En effet, beaucoup ne savent pas qu'ils ont contracté ce virus au cours de leur vie.

Il est important aussi de souligner qu'actuellement aucun traitement n'est disponible ni en prénatal,  ni chez le nouveau-né. 

Enceinte : quelles sont les mesures d'hygiène à prendre face à cette infection ?

Dans son dernier communiqué, le Haut Conseil de la santé publique (HSCP) recommande de mettre en place certaines mesures d'hygiène pour éviter toute transmission de virus, comme : 

  • Se laver les mains régulièrement. Plus particulièrement après les changes de bébé. 
  • Ne pas embrasser directement bébé sur la bouche.
  • Ne pas utiliser les objets de bébé. Comme par exemple manger dans l'assiette de bébé, prendre sa fourchette.
  • Jeter immédiatement les mouchoirs usagés de bébé. 
  • Ne pas prendre de bain avec bébé qui risquerait de faire pipi. Le HCSP conseille aussi aux femmes enceintes d'éviter le contact direct avec les urines. 
  • Eviter de toucher le pyjama mouillé de bébé. 

Ces mesures d'hygiène doivent être prises au sérieux. Beaucoup de femmes n'ont jamais entendu parler de ce virus et ne prennent pas de mesures nécessaires. Pour remédier à cela, le HCSP conseille donc de sensibiliser la population sur les différentes précautions à prendre. 

COMMENT DÉTECTER LE CMV CHEZ LA FEMME ENCEINTE ? 

Il n'existe pas de dépistage systématique chez le femme enceinte. Cependant, en cas de doute le médecin peut vous prescrire une amniocentèse, c'est-à-dire par prélèvement d'une petite quantité du liquide amniotique entourant le fœtus. 

Vous aimerez aussi

Pleurs de bébé : et si ça venait du ventre ?

Le mystère des coliques enfin dissipé ? Elles seraient pour beaucoup dans les pleurs excessifs de...
Lire la suite

Le cordon ombilical

Le cordon ombilical

Le cordon ombilical est un élément essentiel pour votre fœtus tout au long de votre grossesse, et même...
Lire la suite

Maladies métaboliques : les prématurés plus à risques

Maladies métaboliques : les prématurés plus à risques

Naître prématurément favoriserait l'apparition de maladies métaboliques comme le diabète, selon une étude...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus