Enceinte et végétarienne

Publié le 12-09-2013 à 12:02 | Mis à jour le 24-11-2017 à 11:55 | Auteur : Isabelle DAMIRON
Choisir une alimentation végétarienne est un choix personnel, mais lorsque vous tombez enceinte, comment votre alimentation peut influer sur votre bébé ? Découvrez comment concilier vos habitudes d'alimentation et les besoins de votre tout petit.
Enceinte et végétarienne
Enceinte et végétarienne
Publicité

Le régime végétarien souvent décrié n'est plus aujourd'hui considéré comme dangereux ou nocif pour la santé. La clé d'un bon régime réside dans l'équilibre des apports journaliers en glucides (50 à 55%), lipides (30 à 35%) et protéines (10 à 15%). Le régime omnivore permet un apport en protéines grâce à la viande et le poisson. Dans un régime végétarien, ce sont les céréales, les oléagineux (noix, noisettes...) et les légumineuses (haricots, lentilles) qui vous apporteront les protéines nécessaires..

Le fer

Que vous soyez végétarienne ou non, vos apports en fer devront augmenter pendant votre grossesse (environ 27 mg/jours). Mais dans le cadre d'un régime végétarien, les apports en fer doivent résulter d'une savante combinaison, car le principal aliment qui en contient est la viande ! Privilégiez donc les végétaux et sous-produits animaux qui contiennent beaucoup de fer, tels que le persil, les œufs, les épinards ou encore les légumes secs ; à associer de préférence au cours du repas avec un fruit ou un légume riche en vitamine C, qui favorise la bonne absorption du fer d'origine végétale !
Et sachez que le thé et le café freine l'assimilation du fer par l'organisme. Et comme beaucoup de mamans, vous pourrez avoir besoin d'une supplémentation.

Le calcium

Pendant votre grossesse, vous aurez besoin d'environ 1200 mg de calcium par jour : pensez aux produits laitiers, mais à consommer tout de même avec modération. En effet, certains ont un fort indice calorique, dans certains cas les produits à base de lait cru vont seront déconseillés. Vous pourrez trouver du calcium dans certaines eaux minérales, oléagineux (noix, noisettes, sésame) et dans des végétaux comme le chou ou les oranges (en quantités plus faibles). Sachez que certaines associations alimentaires peuvent freiner l'absorption du calcium, comme les épinards ou l'oseille, riches en acide oxalique, et le pain au son ou complet : évitez de les consommer en même temps que votre "ration" de calcium.

Les autres apports vitaminiques et minéraux

Les omégas-3 et les acides gras essentiels sont bénéfiques pour vous, mais aussi pour le développement cérébral de votre bébé. Vous les trouverez essentiellement dans les poissons gras. Si vous ne désirez pas consommer de poissons, vous pouvez aussi manger des graines de lin, des œufs enrichis, de l'avocat ou encore du tofu. Pensez aussi aux compléments alimentaires.

Concernant l'acide folique, son action est capitale dans la construction du système nerveux de votre enfant et prévient certaines malformations. Les avocats, les graines de tournesol, les asperges, entre autres, en contiennent.
Enfin, les acides aminés sont essentiels au bon fonctionnement de l'organisme et à la formation du fœtus.

Pour en savoir plus

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus