En voiture : le mal des transports, comment l'éviter ?

Que vous fassiez quelques kilomètres ou plusieurs heures de route en voiture, c'est toujours la même chose : votre enfant devient pâle, peu loquace, nauséeux... Le mal des transports (connu aussi le nom de cinépathie ou cinétose) est causé par des informations contradictoires perçues par le cerveau, les yeux, les muscles et l'oreille interne (organe de l'équilibre).
En voiture : le mal des transports, comment l'éviter ?
En voiture : le mal des transports, comment l'éviter ?

Les conseils avant de prendre la route

Faites prendre à votre enfant un repas léger une heure avant le trajet, car avoir le ventre vide pourrait être douloureux s'il a envie de vomir. Habillez-le avec des vêtements confortables dans lesquels il se sent à l'aise, ni trop chaud ni trop froid ; les enfants attachés dans leur siège auto ne peuvent absolument pas bouger !

Dans la voiture

Dans la mesure du possible, essayez de faire le plein d'essence loin des narines de votre enfant ! Vous pouvez aussi imprégner un linge d'huile essentielle de menthe poivrée ou de lavande, ou en mettre quelques gouttes dans un diffuseur branché sur l'allume cigare. Attention, ne diffusez pas ces huiles en présence d'un enfant de moins d'un an ou d'une femme enceinte. Si votre enfant est vraiment sensible aux transports, signalez-le à son médecin, il pourra vous prescrire un traitement adapté.

Publié le 22-07-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #organisation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Voyages en avion : avec ou sans enfants ?

Plusieurs compagnies aériennes asiatiques proposent des options "sans enfants" à bord de leurs vols long...
Lire la suite

budget 18-36 mois : activités, jeux et jouets

Votre budget 18-36 mois : activités, jeux et jouets

Quel budget consacré aux activités, aux jeux et aux jouets pour votre enfant âgé de 18 à 36 mois ? A...
Lire la suite