En avion avec bébé : nos conseils

Les départs en vacances d'été sont parfois l'occasion pour le tout-petit d'effectuer son baptême de l'air ! Un voyage en avion avec un bébé : la première fois, c'est toujours un peut angoissant... Quelques conseils pour que votre premier vol ensemble se déroule sans problème.
Bébé en avion : nos conseils
Bébé en avion : nos conseils

Bébé en avion : quelles formalités ?

Votre tout petit peut légalement prendre l'avion dès 2 jours de vie. Mais dans la pratique, on conseille d'attendre idéalement qu'il ait eu ses premiers vaccins. Les premières semaines de sa vie, votre bébé est en effet particulièrement sensible aux microbes qui peuvent pulluler dans la cabine pressurisée d'un avion...

Quel que soit son âge, votre bébé aura besoin, pour voyager, de papiers d'identité personnels : carte d'identité pour les voyages en France et en Europe, et passeport pour les autres destinations. Il doit aussi disposer d'un visa pour les destinations en nécessitant.

Enfin, sachez que le lait en poudre, les petits pots et l'eau minérale (achetée après les vérifications de sécurité) sont acceptés sans limitation de quantité dans les avions : il faut juste signaler leur présence dans vos bagages au moment du contrôle de sécurité.

La question du billet

Pour l'ensemble des compagnies aérienne, le tarif "bébé" s'applique de 0 à 2 ans, une tranche d'âge durant laquelle on considère que l'enfant peut voyager sur vos genoux. Au-delà de cet âge, vous devrez réserver un siège en bonne et due forme. Rares sont les compagnies qui font gratuitement voyager les tout petits : le prix du billet de votre bébé sera réduit de 10 à 30 % environ par rapport à un billet adulte.

Vous pouvez faire le choix de faire voyager votre enfant sur vos genoux ; mais pour plus de confort sur un vol long-courrier, réservez si possible une nacelle. Réservé aux moins de 1 an, ce petit lit lui permet de voyager confortablement... Et vous aussi, puisque vous bénéficiez d'un emplacement spécifique avec de la place pour étendre vos jambes ! Attention : toutes les compagnies ne proposent pas de nacelles et elles peuvent être en nombre limité ; renseignez-vous dès la réservation de votre billet.

Les bagages de bébé

Votre bébé a droit à un bagage en soute gratuit de 10 kg maximum : il s'agira souvent de la poussette et/ou du siège auto. En cabine, toutes les compagnies n'acceptent pas de bagage pour l'enfant : à vous de vous renseigner. Sachez toutefois que certaines poussettes à l'encombrement très réduit et certains sièges auto compacts peuvent trouver leur place dans la cabine !

Les repas de bébé

Faire réchauffer un biberon, un petit pot, c'est possible ? Mais oui ! Le personnel de bord se chargera de réchauffer le repas de bébé au micro-ondes. Sachez également que de très nombreuses compagnies proposent un repas "spécial bébé" avec des petits pots pour les enfants diversifiés : pratique si l'on ne veut pas se charger ! Enfin, un petit truc tout simple mais important : si vous donnez le biberon, assurez-vous d'avoir suffisamment de biberons propres sur vous, car vous ne pourrez pas les nettoyer convenablement à bord.

Le bien-être de bébé

Les oreilles : c'est le point sensible au décollage et à l'atterrissage ! Comme les grands, les bébés peuvent souffrir des variations de pression sur les tympans, et ils ne savent pas comment y remédier. L'astuce : profiter de ces moments pour donner le sein, le biberon ou dégainer la sucette !

Attention à la sécheresse en cabine : la climatisation assèche beaucoup la peau et les muqueuses. Emportez une crème hydratante et n'oubliez pas l'indispensable sérum physiologique pour humidifier régulièrement ses yeux et son nez. Pensez aussi à lui proposer très souvent à boire.

L'heure du dodo : impossible de savoir à l'avance comment votre bébé va réagir à bord, et s'il acceptera facilement de s'endormir... Dans tous les cas, mettez toutes les chances de votre côté en reproduisant au maximum son rituel du soir : pyjama, turbulette, petite histoire, câlin... N'oubliez pas de prendre avec vous un petit plaid supplémentaire et un bonnet en coton : l'air est souvent frais.

Le temps est long sur les long-courrier...Et votre bébé saura vous le faire savoir. Pour le bercer et passer le temps, ayez avec vous un porte-bébé, ou encore mieux, une écharpe de portage qui se glisse dans un petit coin de votre sac. Vous pourrez ainsi parcourir les travées et promener votre tout petit... Sans compter que ces accessoires vous seront hyper-utiles au moment de l'embarquement, du débarquement et pendant les escales éventuelles !

Enfin, même si cela semble évident, pensez à prendre suffisamment de couches en cabine. Des tables à langer sont à votre disposition dans les toilettes de l'avion.

Vous aimerez aussi

PMA : c’est bon pour le cœur!

Une étude canadienne se penche pour la première fois sur les effets secondaires à long terme de la...
Lire la suite

Vaccination obligatoire : des sanctions pour les parents réticents ?

Vaccination obligatoire : des sanctions pour les parents réticents ?

C'est l'une des décisions les plus polémiques du nouveau gouvernement : l'obligation vaccinale pour tous...
Lire la suite

Allaitement, la composition du lait maternel

Allaitement, mode d'emploi : la composition du lait maternel

L'allaitement fait actuellement un spectaculaire retour en force après des décennies de promotion du...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus