Échangés à la naissance, deux bébés resteront dans leur famille d'adoption

En Inde deux familles ont vu leurs bébés être échangés à la naissance. Il aura fallu près de 3 ans pour que cet échange accidentel soit révélé. Les familles ont décidé, pour le bien des enfants, de ne pas les échanger.
Échangés à la naissance, deux bébés resteront dans leur famille d’adoption
Échangés à la naissance, deux bébés resteront dans leur famille d’adoption

L'histoire se passe en Inde.11 mars 2015. Deux mamans accouchent à l'hôpital de Mangaldoi, dans le nord est de l'Inde. Les mamans et les enfants rentrent chez eux quelques jours après l'accouchement

Pourtant, une des mamans commence à avoir des doutes. Elle trouve que son fils a les caractéristiques physiques d'une autre ethnie que la sienne, les Bodos, qui ont notamment, les yeux bridés. Elle en parle à son mari qui décide d'aller voir l'hôpital. Interrogé par The Indian express, le papa raconte : « Le directeur m'a dit que ma femme devait souffrir de problèmes mentaux et m'a conseillé de consulter un psychiatre ». 

La preuve de l'échange de bébés

Pourtant convaincus qu'il y a bien eu un échange d'enfants, le couple se procure la liste des femmes ayant accouché le 11 mars. Dans un village près de chez eux, une famille Bodo a accouché le même jour. Au départ, la 2e famille réfute l'information mais finalement ils se rencontrent. Ils ressortent de la rencontre, tous les 4 persuadés que leurs enfants ont bien été échangés à la naissance. 

A ce moment-là, les bébés ont 3 mois. Les deux familles décident de récupérer leurs enfants biologiques mais ils veulent le faire de manière légale. Pour cela, ils portent plainte contre la maternité et financent eux-mêmes une analyse ADN. Celle-ci prouve sans conteste que les bébés ont bien été échangés. 

Problème : la maternité rejette cette preuve ne la considérant pas comme légale. A la fin de l'année 2015, alors que les bébés ont 9 mois, les familles décident de demander une enquête de police. 

Elle prendra plusieurs mois. Finalement, en avril 2017, alors que les enfants ont 2 ans, la police qui a demandé des analyses ADN, confirme bien que les bébés ont été échangés à la naissance. La justice les autorise donc à récupérer leurs enfants biologiques en faisant un échange. 

Les enfants ne voulaient pas échanger

Les deux couples ont donc essayé d'échanger leurs enfants. Seulement, les petits bouts ont refusé d'abandonner la mère avec laquelle ils avaient grandi. Les parents ont donc renoncé à cet échange pour le bien de leurs enfants respectifs.

Les deux familles vont tout de même garder contact pour que chacun puisse voir l'enfant de l'autre grandir...

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le meilleur des actus et des articles – semaine du 11 novembre

Le top 5 de vos articles et de vos actualités préférés de la semaine écoulée !
Lire la suite

Vidéo : ce qui vous attend quand vous devenez papa

Une pensée émue à tous les papas (ou les mamans !) qui se sont déjà retrouvés dans cette situation… On...
Lire la suite