Échange de bébés : le cauchemar de deux mamans russes

Lyudmila Trofimova et Lyudmila Dubaeva ont du apprendre à se connaître à travers leurs petites filles respectives...
Échange de bébés : le cauchemar de deux mamans russes
Échange de bébés : le cauchemar de deux mamans russes

UNE HISTOIRE INSOLITE 

Le 6 août dernier, Lyudmila Trofimova et Lyudmila Dubaeva, deux futures mamans âgées respectivement de 28 et 32 ans, donnaient naissance, par césarienne et à une minute d'intervalle à leurs filles, Aishat et Anna. Jusqu'ici, tout va bien !

Mais sitôt de retour en chambre, après l'intervention, lorsque leurs bébés leur sont apportés, les deux femmes sentent bien que quelque chose ne va pas : les petites filles ne correspondent pas, notamment, aux estimations de poids données juste avant la naissance. Les mamans notent également un manque de ressemblance physique...Bref, quelque chose ne tourne pas rond !

Immédiatement, alors qu'elles sont encore hospitalisées, les deux jeunes femmes se mettent en contact et alertent la direction de l'hôpital : un échange a eu lieu, elles en sont convaincues ! Mais la maternité nie, et c'est chacune de son côté, avec une petite fille qui, elles en sont sûres, n'est pas la leur, qu'elles rentrent chez elles...

Tenaces, les deux Lyudmila ne perdent pas contact. Elles paient elles-mêmes des tests ADN qui établissent qu'en effet, l'enfant dont elles s'occupent n'est pas le leur. Du côté de Lyudmila Dubaeva, c'est un drame, puisque son mari, peu convaincu par la thèse de l'échange de bébé, soupçonne une infidélité et parle de divorce... Et l'hôpital ne reconnaît toujours pas ses torts, malgré la preuve génétique !

Il a finalement fallu que les deux mamans portent plainte pour que la maternité reconnaisse la réalité de l'échange de bébés. Depuis, les deux jeunes femmes ont pu (re)découvrir leurs filles respectives, au bout de plus de 3 mois, sous la surveillance d'une cellule psychologique au sein de l'hôpital. Elles se disent à la fois très heureuses de ce dénouement, mais aussi bouleversées, car elles se sont occupé avec amour d'un bébé durant 3 mois, et qu'il leur est du coup difficile de nouer des liens avec leurs "vraies" filles ! Elles s'entraident afin de s'apprendre mutuellement quelles sont les petites habitudes des bébés.

Mais une chose est sûre : ces mamans issues de deux milieux et de deux cultures différentes (l'une des deux familles est musulmane, l'autre orthodoxe) ont développé une amitié qu'elles comptent bien conserver. Bonne chance à elles !

Source : dailymail.co.uk

Publié le 20-11-2013 à 09:53 | Mis à jour le 23-05-2018 à 13:06 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Césariennes multiples : des risques pour maman et bébé

Césariennes multiples : des risques pour maman et bébé

4, 5 césariennes... Certaines femmes comptabilisent un grand nombre de ces interventions que ne sont jamais...
Lire la suite

Un SDF aide un bébé à venir au monde

L’histoire se passe dans l’état de l'Oklahoma, aux États-unis, et réuni tous les ingrédients d’une belle...
Lire la suite

Baby Boom, le bilan !

Dernier rendez-vous avec Baby Boom, votre docu-réalité favori, ce soir sur TF1 ! L’heure du bilan a...
Lire la suite