Échange de bébés : le calvaire de deux familles

La mésaventure qui est arrivée à deux familles russe ,dont nous vous parlions il y a quelques temps, a également connu sa version française... Non, il ne s'agit pas d'un film !
Échange de bébés : le calvaire de deux familles
Échange de bébés : le calvaire de deux familles

Comment ne pas penser à La vie est un long fleuve tranquille, le film d'Étienne Chatiliez sorti en 1988, dont le point de départ est l'échange de deux bébés à la maternité ? Sauf que pour ces deux familles du sud de la France, il ne s'agit pas d'une comédie, plutôt d'un drame...

En juillet 1994 naissent Manon et Mathilde* dans la même clinique de Cannes (Alpes-Maritimes). Les deux fillettes souffrent, quelques jours après leur naissance, d'une jaunisse, une situation assez banale ! Sauf que faute de place, les deux bébés ont été placés dans le même berceau, sous la même lampe de photothérapie, et sans bracelets d'identification... Ce qui devait arriver arriva !

En 2004, et suite notamment à des commérages dans son village liés au manque de ressemblance de Manon avec son père, la mère de cette dernière demande un test ADN qui révèlera que la petite fille n'est pas l'enfant biologique du couple ! Une enquête est lancée, qui aboutit rapidement : Manon a été échangée par mégarde à la maternité avec une autre petite fille...

Le problème, c'est que les choses pourraient bien en rester là, avec deux familles anéanties ! En effet, si la justice a bien établit la responsabilité de la maternité dans cette affaire, elle n'a en revanche constaté aucune infraction, puisque l'échange de bébés n'a pas été fait de manière volontaire... Le dossier a donc alors été classé !

Mais depuis 2010, les familles tentent enfin d'obtenir réparation : elles souhaitent notamment que le personnel de la clinique, dont des médecins et une auxiliaire puéricultrice, soient reconnus responsables de l'interversion. Elles mettent notamment en avant le fait qu'elles ont immédiatement fait part de leurs doutes à l'équipe de la maternité, dès le retour de leurs fillettes de leur séance de photothérapie. En dépit des lenteurs, l'enquête se poursuit !

*Prénom modifié

Publié le 22-03-2013 à 12:11 | Mis à jour le 13-07-2018 à 07:01 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Un nouveau site web pour le don de sang de cordon

Savez-vous que le don de sang de cordon ombilical peut sauver des vies ? L’Agence de biomédecine veut...
Lire la suite

Accouchement sans péridurale

Accouchement sans péridurale : comment gérer la douleur ?

De nombreuses femmes enceintes accouchent sans péridurale. Cela peut-être un choix dû à une volonté de...
Lire la suite

Les signes d’accouchement imminent

Les signes d'accouchement imminent

Vous arrivez presque au terme de votre grossesse : entre joie, impatience et crainte, une question...
Lire la suite