Double injustice pour les enfants handicapés !

Image d'illustration

Selon une analyse à grande échelle lancée par la revue The Lancet sur la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les enfants atteints d’un handicap, mineur ou sévère, seraient 3,7 fois plus susceptibles de faire face à des actes de violence que les enfants valides !

Les chercheurs se sont basés sur les données collectées dans 17 pays industrialisés auprès de 18 400 enfants hadicapés. Et leurs observations font froid dans le dos : au global, ces jeunes auraient 3,6 fois plus de risques d’être victimes de maltraitances physiques et 2,8 fois plus de risques de subir des violences sexuelles. Pire : les plus lourdement atteints (handicaps sensoriels, maladies mentales) sont encore plus exposés aux violences à caractère sexuel, jusqu’à 4,6 fois !

Ces chiffres inquiétants ont conduit l’OMS a lancer une réflexion sur les moyens de prévenir ces situations qui se déroulent le plus souvent au sein des institutions accueillant les jeunes handicapés. L’ONG a d’ores et déjà publié un guide de prévention, mais suggère qu’un travail d’information et de surveillance approfondie soit mis en place à un niveau plus général, afin que la société dans son ensemble se sente concernée. Pour que cesse une situation intolérable…

Publié le 26-07-2012 à 15:59 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le diabète de type 1, en augmentation chez les enfants

Selon l’association Aide aux Jeunes Diabétiques (AJD), le diabète de type 1 (insulino-dépendant) est en...
Lire la suite

Trois miracles pour une maman !

Après avoir perdu 4 bébés, Anna pensait ne jamais parvenir à devenir maman… Et pourtant !
Lire la suite