Diversification autonome de bébé : et si c'était une bonne solution ?

De plus en plus de parents optent pour la diversification autonome de bébé, appelée aussi "Baby-led weaning". Une méthode qui consiste à laisser les bébés de 6 mois et plus s'alimenter seuls s'ils en éprouvent l'envie. Qu'en pensez-vous ?
Image d'illustration



Ce concept de diversification autonome est assez récent puisque le premier ouvrage qui en parle date de 2008. Mais il fait déjà de nombreux adeptes en Europe et sur le continent américain.

Les principes de cette diversification autonome ? Une fois que bébé se tient assis seul et qu'il tient bien sa tête droite, les parents peuvent lui présenter une assiette contenant divers aliments suivant son âge : fruits, légumes, fromage, viande, œuf bien cuit, pain, pâtes, poisson... Tout cela en morceaux de la taille du poing de bébé.

C'est à bébé de décider s'il a envie d'y goûter, de toucher, tout cela à son rythme. Lui présenter des morceaux assez gros, de la taille de son poing, l'aidera à mieux les agripper, à les porter à la bouche, les sucer, voire en déchirer de petits morceaux.

Certains professionnels de santé émettent des réserves quant à cette diversification autonome, en particulier à cause du risque d'étouffement. Pourtant, Gill Rapley, auteur d’un livre sur la question et infirmière, explique qu'un bébé qui contrôle la nourriture qu'il met en bouche a peu de chances de s'étouffer. Quant à ceux qui ne sont pas aptes à mastiquer, ils sont incapables d'amener intentionnellement la nourriture vers le fond de la gorge. Le risque d'étouffement est donc extrêmement faible.

Concernant les allergies, il vaut mieux tout de même que les parents ne lui présentent pas d'aliments potentiellement allergènes comme les arachides.

Selon Gill Raplay, en laissant bébé consommer des aliments variés, et en continuant à l'allaiter à la demande, l'enfant aura tous les nutriments dont il a besoin. La diversification autonome serait une méthode très stimulante pour bébé.

Qu'en pensez-vous ?

Publié le 10-09-2013 à 14:08 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

L'allergie aux fruits exotiques

L'allergie aux fruits exotiques

Une nouvelle allergie en passe de devenir un classique. Les fruits dits « exotiques » sont classés en deux...
Lire la suite

Soupe

En cuisine : soupes, purées et compotes maison, le matériel indispensable

Robot cuiseur-mixeur vapeur d'un côté, cocotte-minute et robot multi-usage de l'autre : les avis sont...
Lire la suite

L’allergie à l’arachide : les aliments à risque

L'allergie à l'arachide : les aliments à risque

Gros plan sur l'allergie aux petites graines. L'allergie à l'arachide est encore mal connue en France, mais...
Lire la suite