Diabète gestationnel : prévenir plutôt que guérir !

Oui, il est possible de prévenir un diabète gestationnel ! En respectant 4 principes simples d’hygiène de vie, le risque de survenue de la pathologie chute de façon spectaculaire…
Image d'illustration

Entre 3 et 6% des futures mamans françaises présentaient un diabète gestationnel en 2010 ; il est probable qu’elles soient encore plus nombreuses aujourd’hui ! Cette pathologie liée à la grossesse et indépendante d’un véritable diabète est en constante augmentation depuis quelques années, au point qu’aux États-unis, on estime que 1,1 à… 25,5% des femmes enceintes en sont atteintes !

En étudiant pas moins de 20 000 naissances récentes, des chercheurs américains ont déterminé qu’il était possible de prévenir l’apparition du diabète gestationnel en appliquant 4 principes simples, dès avant la grossesse : maintenir un IMC correct, adopter une alimentation saine, bouger régulièrement (3 heures par semaine environ) et ne pas fumer.

Par exemple, être non fumeuse, pratiquer une activité physique régulière et manger sainement avant la grossesse réduit de 41% le risque de développer la maladie ; si l’on y ajoute un IMC équilibré, le risque chute encore, à 52% ! Les femmes réunissant les 4 critères et ayant donc une bonne hygiène de vie ont 83% des risques en moins de présenter un diabète gestationnel que celles qui sont sédentaires, en surpoids ou en sous poids, fumeuses et ne mangeant pas équilibré.

Vu comme cela, cela paraît simple… Mais les auteurs de l’étude rappellent qu’aux USA, surpoids, sédentarité, alimentation déséquilibrée et tabagisme concernent environ la moitié de la population en âge de procréer ; il reste donc beaucoup de travail à fournir…

Source : jim.fr

Publié le 08-10-2014 à 10:34 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grossesse et pollution : du mieux !

Grossesse et pollution : du mieux !

Les femmes enceintes sont moins exposées à la pollution environnementale, selon l'Institut national de...
Lire la suite

La Dépakine interdit aux femmes enceintes

La Dépakine désormais interdit aux femmes enceintes et à celles en âge de procréer

La molécule contenue dans la Dépakine cause trop de malformations chez les fœtus. Le médicament et ses...
Lire la suite