Diabète gestationnel : bien dormir pour l'éviter ?

Des nuits trop courtes doubleraient le risque d’apparition d‘un diabète gestationnel, selon cette étude de l'université de l'Illinois, aux Etats-Unis.
Diabète gestationnel : bien dormir pour l'éviter ?
Diabète gestationnel : bien dormir pour l'éviter ?

Les futures mamans qui dorment moins de 6 heures par nuit présenteraient 2,3 fois plus de risques de développer un diabète gestationnel, selon cette étude américaine dont les résultats ont été publié dans la revue Sleep Medicine Review. Un constat qui inquiète, sachant que le nombre moyen d‘heures de sommeil, toutes populations confondues, a fortement chuté en 20 ans.

On estime qu’un adulte a besoin en moyenne de 8 heures pour de sommeil par nuit pour être dans une forme optimale ; or, nos nuits ne durent actuellement que 6h58… et le problème est pire chez les futures mères ! En procédant à la méta-analyse de 12 études menées en tout sur près de 17 500 femmes enceintes, les scientifiques ont constaté qu’une durée moyenne de sommeil inférieure à 6 heures était associée à la survenue beaucoup plus fréquente d’un diabète gestationnel.

Ce n’est qu’une semi-surprise, puisque d’autres enquêtes menées sur des populations non-enceintes avaient déjà démontré le lien entre sommeil et diabète. Le mécanisme est connu : quand le sommeil est réduit, la sensibilité à l’insuline également, tout comme la tolérance au glucose. Alors qu’une autre étude américaine vient de mettre en évidence le lien entre diabète gestationnel et risques cardiovasculaires, il est plus que jamais temps de prendre soin de ses nuits et de rester vigilante à ses dosages sanguins ! 

Publié le 20-10-2017 à 11:15 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grossesse et infection urinaire

Grossesse et infection urinaire

Les infections urinaires touchent 1 femme enceinte sur 10. On fait le point.
Lire la suite

26 semaines, un cap important pour les grands prématurés

26 semaines, un cap important pour les grands prématurés

Selon une étude espagnole, c'est à partir de 26 semaines que les bébés prématurés auraient les meilleures...
Lire la suite

Semaine 34 d'aménorrhée (32e semaine de grossesse)

Semaine 34 d'aménorrhée (32e semaine de grossesse)

Semaine 34 d'aménorrhée (32e semaine de grossesse)
Lire la suite