Devoirs de vacances : l'éternel débat !

Utiles ou contre productifs, les cahiers de vacances ? Deux écoles s'opposent : ceux pour qui les vacances, c'est sacré, et ceux pour qui les congés ne sont pas une raison pour se laisser aller au niveau des acquis scolaires. Oui, mais quand son enfant est en maternelle ou s'apprête à rentrer au CP, on fait quoi ?
Devoirs de vacances : l’éternel débat !
Devoirs de vacances : l’éternel débat !

En vacances : décompression obligatoire !

Que l'on soit ou non adepte des devoirs de vacances, les congés, c'est avant tout fait pour décompresser !

Donc, on n'entame pas le séjour à la mer ou à la montagne sous la menace de la session de travail avant le dîner ou après le petit-déjeuner... En vacances, votre enfant aussi a le droit au repos.

Une année d'écolier, même en maternelle, lui demande beaucoup de concentration, sans compter le rythme des semaines de travail, les horaires... C'est encore plus vrai si votre petit bénéficie du périscolaire (garderie le matin et/ou le soir, cantine).

Levez le pied et laissez-le tranquille au moins la première semaine ! Au programme : farniente, jeux et grasses matinées à volonté !

Enfant en maternelle : le bon rythme, les bons supports.


Dès la toute petite section (2/3 ans), les éditeurs proposent des cahiers de vacances. A l'intérieur, principalement du graphisme, des jeux, des gommettes à coller...

De nombreux professionnels de la petite enfance (professeurs des écoles, pédiatres...) pensent que ces ouvrages sont inutiles ; toutefois, les enfants étant de plus en plus évalués à l'école, et de plus en plus jeunes, certains parents voient dans ce système un moyen de combler d'éventuelles lacunes. 

Le système de cahier de vacances peut plaire à certains enfants, mais n'attendez pas d'eux qu'ils se montrent assidus et très concentrés : proposez-lui un exercice de temps en temps, si possible en sélectionnant un thème familier, ou en phase avec votre séjour (reconnaître les jouets de plage, par exemple, ou les animaux de la ferme).

L'important est que le "travail" que vous lui soumettez ait du sens pour lui : pas la peine de vouloir introduire les multiplications s'il sort de TPS et n'a jamais abordé les opérations mathématiques... Votre enfant ne comprendra pas, risque de se braquer, et vous avec ! Bonjour les vacances...

Enfin, plus l'enfant est jeune, plus vous aurez intérêt  privilégier les supports interactifs : consoles d'activités, livre interactif... Le grand avantage : ils peuvent être utilisés en toute autonomie par votre petit !


Passage au CP : ne pas aller plus vite que la musique !


Le CP, une grande aventure ! Votre enfant découvre de nombreux apprentissages fondamentaux. La tentation peut être grande pour certains parents : pourquoi ne pas prendre un peu d'avance sur le programme et se lancer dans les bases de la lecture ou du calcul ?

Même si l'enfant est demandeur, qu'il sait déjà déchiffrer ou additionner, ce n'est pas une bonne idée.

De l'avis unanime des enseignants, apprendre soi-même la lecture à un enfant est contre productif car bien peu de parents maîtrisent les méthodes d'apprentissage.

Or, s'il est important de savoir lire, il l'est encore plus de comprendre ce que l'on lit, et c'est là tout l'enjeu du CP !

Mieux vaut, pendant ces vacances, mettre le paquet sur l'adaptation : faire ensemble les achats de fournitures scolaires, s'il est déjà lecteur, le laisser lire les livres qui lui plaisent (albums, BD... Peu importe !), et surtout, répondre à toutes ses questions !

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

l'école maternelle : c'est comment ailleurs ?

L'école maternelle en Europe

Souvent prompts à râler sur leur système éducatif, les français se rendent-ils compte de la chance qu'ils...
Lire la suite

Maternelle, les apprentissages 1/2

Maternelle, les apprentissages 1/2

Non obligatoire et pourtant importante, l'école maternelle a pour but de fournir à votre enfant les moyens...
Lire la suite

Initier votre enfant à la lecture à la maison

Initier votre enfant à la lecture à la maison

Attention : initier n'est pas apprendre ! Sauf si votre enfant manifeste de sérieuses...
Lire la suite