Devenir maman, un bouleversement !

Ce sondage* mené auprès de plus de 800 futures et jeunes mères fait le point sur l'aventure que constitue la maternité.
Devenir maman, un bouleversement !
Devenir maman, un bouleversement !

L'enquête fait tomber un premier mythe : "l'instinct maternel" seul ne suffit pas, pour 90% des femmes interrogées, devenir maman, cela s'apprend... Et en premier lieu, grâce aux exemples positifs que l'on trouve autour de soi : sa propre mère (82% des personnes interrogées), ses copines... Autant d'influences qui boostent la confiance en soi. C'est ainsi que 83% des futures et jeunes mamans croient en leurs capacités à être mères !

Mais apprendre à devenir maman, c'est aussi, dès la grossesse, s'immerger dans un nouveau rôle, avec de nouveaux centres d'intérêt : ainsi, si 21% des femmes se sont senties mères dès qu'elles ont senti leur bébé bouger, elles le doivent aussi au fait de ne parler que de... bébé ! C'est le cas de 81% des personnes ayant répondu au sondage, qui confient ne plus ressentir le besoin de discuter de leur vie personnelle, mais essentiellement de leur progéniture, juste née ou à naître...

En revanche, tout n'est pas rose une fois bébé venu au monde. Entre ses 4 et ses 6 mois, on observe une réelle baisse du sentiment de confiance en soi des mamans. Une période qui correspond aussi à une fatigue intense, comme l'ont prouvé différentes études : dette de sommeil, épuisement, reprise de l'activité professionnelle... Elles ne sont plus alors que 75% à se sentir confiantes dans leur rôle de mère.

Mais heureusement, les papas sont là ! 91% des participantes à l'étude les citent comme leur principal soutien avec leur propre mère. Et elles sont 87% à penser qu'il sait tout aussi bien qu'elle s'occuper de bébé... Les pères "paternants" ne sont plus une exception, mais bel et bien devenus la règle ! Elles citent aussi, au chapitre "soutien", les professionnels de santé : gynécologues, sages-femmes, pédiatres...

Enfin, le moment des repas reste un temps privilégié : 93% des mamans éprouvent du plaisir à nourrir leur nouveau-né, que ce soit au sein (53%) ou au biberon ! Même si là encore, des complications peuvent survenir puisque les nouvelles mamans allaitantes sont souvent en mal d'information et de soutien de la part de professionnels. Là encore, un apprentissage à acquérir !

* Sondage réalisé par l'institut Ipsos pour le laboratoire Gallia sur 811 femmes, dont 506 mères avec un bébé de moins de 12 mois et 305 femmes enceintes, du 16 au 30 juin 2014.

Source : ipsos.fr

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Double infanticide avouée par une militaire

Une femme militaire de 32 vient d’avouer un double infanticide après qu’on ait retrouvé deux corps de...
Lire la suite

Grossesse : mieux l'assumer pour mieux la vivre

Grossesse : mieux l'assumer pour mieux la vivre

La grossesse est une aventure magique qui se vit d'autant de manières différentes qu'il existe de femmes,...
Lire la suite

Qu'est-ce peut apprendre un fœtus ?

Apprentissage in-utero : les limites

Stimuler bébé pour le sentir bouger et instaurer une communication, c'est une super idée, mais pour...
Lire la suite