Deux tiers des élèves se sentent bien à l’école

Un enfant bien à l’école a plus de chances de se sentir bien dans sa vie plus tard ! Bonne nouvelle, selon le centre d’analyse stratégique : deux tiers des jeunes disaient aimer l’école en 2010.
Image d'illustration



Deux tiers des enfants déclaraient en 2010 aimer l’école, entre "un peu" et "beaucoup", et neuf élèves sur dix disaient s’y sentir bien. Ces constats ont été recueillis par le Centre d’analyse stratégique, une institution d’expertise et d’aide à la décision auprès du Premier ministre. Elle a publié la semaine dernière plusieurs notes sur l’école, dont une consacrée au bien-être des élèves. Une notion plutôt satisfaisante, apparemment ! Cependant, le Centre d’analyse stratégique prévient qu’il convient de nuancer ce constat qui évolue avec l’âge des enfants et en fonction de leur sexe. Pour l’institution, la qualité de l’expérience scolaire de l’enfant joue sur ses compétences sociales et capacités d’apprentissage.

Plusieurs propositions

Le Centre fait ainsi plusieurs propositions pour agir sur l’amélioration du climat scolaire : formation des enseignants à la gestion de conflits, programmes de prévention contre le harcèlement, renforcement de la coopération entre élèves, développement des pratiques éducatives encourageantes... Mais il remarque également que les conditions d’enseignement ou les dispositifs de soutien scolaire ont un rôle dans le bien-être de l’enfant.

Publié le 14-01-2013 à 15:05 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #ecole

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Conso : Vertbaudet habille les héros de vos enfants !

Pour sa nouvelle collection le leader dans la vente de vêtements pour enfants s'offre pour la première fois...
Lire la suite

Enseignement : ce qui a changé en 30 ans

Enseignement : ce qui a changé en 30 ans

Quelle est l'évolution de l'école maternelle en France ? Depuis quand date l'école maternelle,...
Lire la suite

Violences scolaires : et si la solution était chez les bébés ?

Une avocate canadienne a lancé un programme original au sein d’écoles primaires de Toronto. C’est un...
Lire la suite